in

Ils produisent du biocarburant à base d’algues de manière plus économique !

Crédits : capture YouTube / University of Michigan

Des chercheurs américains ont récemment dévoilé une nouvelle méthode afin de produire un biocarburant en utilisant des algues. Il s’agirait alors d’une technique plus économique que celles déjà connues, pouvant potentiellement rendre la pratique viable d’un point de vue économique.

Algues et biocarburant

Les cours d’eau, lacs et autres étangs contiennent des algues, parmi de nombreux micro-organismes. Or, ces dernières s’avèrent intéressantes pour leur contenance en lipides, ces molécules d’acide gras pouvant être utilisées comme énergie biomasse. En effet, les algues peuvent produire jusqu’à 70 % de leur masse en acide gras ! S’il s’agit donc d’une source d’énergie intéressante, les inconvénients sont également bien présents.

Habituellement, l’extraction de l’eau des algues se fait à l’aide de purin et de poudre sèche. Seulement, il s’agit là d’un procédé très coûteux en énergie et la viabilité de la production du biocarburant à base d’algues n’est pas du tout assurée. Transformer les algues en biocarburant de façon viable et rentable, telle est la mission de nombreux chercheurs tels que ceux de l’Université d’État de l’Utah (États-Unis) qui ont publié leur étude dans la revue Chemical Engineering Science : X en février 2019.

Crédits : National Park Service

Loin des méthodes conventionnelles

Les scientifiques américains ont déclaré avoir mis au point une sorte de mélangeur-nettoyeur, une solution selon eux plus rapide et économique que les techniques existantes. Il s’agit de générer des jets de solvant dirigés sur des jets d’algues. Cela génère une turbulence localisée permettant aux lipides de “sauter” sur les jets de solvants. Par ailleurs, le solvant en question est ensuite retiré et peut être recyclé afin d’être utilisé à nouveau dans le processus.

« Les technologies de pointe que nous créons pourraient conduire à une révolution dans le développement des algues et autres biocarburants dérivés des cellules. Le rêve pourrait bientôt être à notre portée », a déclaré Leonard Pease, co-auteur de l’étude.

En effet, si cette technique devient populaire, il y a fort à parier qu’elle soit démocratisée et change la répartition du mix énergétique à l’échelle du globe. Rappelons que les algues sont une ressource abondante, et dont la culture est bien plus rentable que n’importe quelle culture terrestre. Surtout, celles-ci émettent bien moins de CO2 que toute autre énergie biomasse !

Sources : EurekAlertClubic

Articles liés :

Ces algues qui transforment la pollution en énergie

Les déchets engendrés par la production d’huile d’olive pourraient être réutilisés comme biocarburant et biofertilisant !

Des chercheurs ont créé un biocarburant pour les moteurs diesel conventionnels