in

Ils ont créé un tricycle solaire dont l’autonomie peut atteindre 100 km !

Crédits : capture YouTube / Wello

Le récent CES 2020 a permis de présenter une invention issue de l’île de la Réunion. Il s’agit d’un tricycle solaire destiné à remplacer les automobiles citadines habituelles. Ce véhicule répond aux problématiques de recherche de nouveaux moyens de se déplacer en ville.

Une autonomie de 100 km

Wello Family a été présenté lors du CES 2020 avec la mention “Made in Reunion Island”, comme l’explique un article publié par Réunion 1ère le 22 janvier 2020. Pour Arnaud Chereau, l’un des quatre créateurs, il s’agissait de se poser la question suivante : pourquoi utiliser un appareil de 1,5 tonne pour un homme de 80 kg en moyenne ? Bien plus qu’un vélo, le Wello Family a une capacité de stockage de 80 kg sur une surface de 800 litres. En somme, il y a de quoi mettre une valise de taille moyenne.

Il faut également savoir que ce tricycle est modulable. Si la version de base a une autonomie de 60 km, il est possible d’augmenter cette dernière de 40 km. Pour cela, il suffit d’ajouter des panneaux solaires sur le toit du véhicule. Ainsi, l’autonomie peut atteindre les 100 km, sous réserve que les conditions météo soient optimales. Il est également question d’une assistance au pédalage permettant une vitesse maximale de 25 km/h.

wello family tricycle solaire
Crédits : capture YouTube / Wello

En quête de mobilité douce

Le Wello Family est considéré comme un véhicule situé à mi-chemin entre le vélo et la voiture. Celui-ci est prévu pour s’adapter, en pouvant circuler autant sur les routes que sur les pistes cyclables. Par ailleurs, les difficultés pour se garer semblent moins présentes grâce à ses dimensions réduites (l 0,85 x L 2,25 x H 1,75 m). Il faut également savoir que ce véhicule est protégé par un carénage et un toit. Celui-ci intègre également un système d’inclinaison à parallélogramme. Comme les scooters à trois roues, le Wello Family peut donc se pencher dans les virages sans réduire la stabilité.

Enfin, le prix pourrait décourager. En effet, les 7 900 euros réclamés pour acquérir le Wello Family ne conviendraient pas aux particuliers. Il s’agit d’ailleurs d’un tarif s’approchant de celui des voitures électriques premier prix, comme la Renault Twizy. C’est pour cette raison que les porteurs du projet ont pensé à en faire une solution de mobilité douce pour les entreprises et les municipalités. Il pourrait s’agir d’un accès libre aux citoyens ou d’un moyen d’effectuer des livraisons.

Source

Articles liés :

Ces cabines de transport aériennes pourraient désengorger nos villes !

Voici la Minimo, une voiture électrique citadine pensée pour la mobilité

Des trottoirs roulants pour se déplacer sans voiture en ville ?