in

Ils mettent au point une technique pour injecter des médicaments directement dans l’œil

Crédits : Pxhere

Une équipe de chercheurs annonce être en train de mettre au point un nouveau dispositif permettant de libérer des traitements médicamenteux dans les yeux, de manière beaucoup plus efficace et ciblée. Les détails de l’étude sont publiés dans la revue Nature Communications.

L’œil humain se compose de plusieurs couches protectrices permettant entre autres fonctions de nous prémunir contre les menaces extérieures. Mais ces barrières oculaires présentent un inconvénient lorsqu’il s’agit de venir traiter nos yeux de certaines maladies, comme le glaucome, la rétinopathie diabétique ou encore la dégénérescence maculaire liée à l’âge. Les traitements actuels – la plupart sous forme de gouttes – ne pénètrent en effet pas suffisamment dans nos yeux pour cibler de manière efficace les points à traiter. Vous aurez alors besoin de nombreuses gouttes oculaires pleines de stéroïdes pour un résultat minimum. Et les effets secondaires peuvent être nombreux.

Aiguilles solubles

Pour pallier à ce problème, une équipe de chercheurs chinois explique avoir testé un nouveau type de traitement particulièrement efficace sur des souris. Le dispositif se présente sous forme d’un petit patch sur lequel sont disposées des aiguilles solubles capables de pénétrer le tissu de surface protecteur de la cornée. Une petite pression sur le patch et chaque aiguille contenant une dose de médicament peut alors administrer le traitement de manière contrôlée et ciblée.

Garantie sans douleur

Selon les scientifiques, ce nouveau dispositif assuré sans douleur s’apparenterait au simple fait de « porter une lentille cornéenne jetable ». Du moins, « aucun signe de douleur dans le groupe de souris test » n’aurait été relevé. Une fois les aiguilles « plantées », le patch est retiré. Le traitement est administré pendant que la structure même des aiguilles se dissout.

oeil cornée traitement
Les aiguilles sont implantées dans la cornée ; le patch est ensuite retiré. Enfin les aiguilles se dissolvent tout en administrant le traitement. Crédits : Nature Communication

Testé sur des souris génétiquement modifiées pour présenter une néovascularisation cornéenne (apparition de vaisseaux sanguins dans la cornée due au manque d’oxygénation de l’œil), le traitement aurait alors permis de cicatriser 90 % des zones ciblées. Une vraie réussite. « Nous pensons que cette approche pourrait changer de paradigme pour un traitement à long terme à domicile et la gestion de diverses maladies des yeux », assurent les chercheurs, qui espèrent maintenant bientôt pouvoir entamer des premiers essais cliniques.

Rappelons par ailleurs qu’il y a quelques jours, une équipe de chercheurs australiens annonçait être en train de mettre au point une lentille de contact agissant comme un pansement pour les yeux, dans le but de favoriser la cicatrisation des plaies de la cornée. Lentilles nouvelles générations et patchs, la technologie évolue aujourd’hui pour suivre la prévalence mondiale toujours croissante des maladies oculaires.

Source

Articles liés :

Les yeux bioniques seront-ils bientôt une réalité ?

Pourquoi les bébés clignent-ils à peine des yeux ?

Les yeux des adolescents peuvent permettre de prédire les maladies cardiovasculaires