in

Ils inventent un dispositif pour manipuler des objets virtuels sur smartphone sans toucher l’écran !

Crédits : Jeff Huang / Université Brown

Des chercheurs américains ont mis au point un nouveau système intégrant la réalité augmentée (AR) sur smartphone. Ce dernier donne la possibilité à l’utilisateur de manipuler des objets virtuellement avec ses mains. Or, sa principale particularité est qu’il n’y a pas besoin de toucher directement l’écran !

Une manière plus naturelle d’interagir

Selon un article de New Atlas publié le 17 octobre 2019, des chercheurs de l’Université Brown (États-Unis) ont développé un système baptisé Portal-ble. Ce nom n’a pas été choisi au hasard. En effet, il est question de transformer les smartphones en portails de réalité augmentée.

Concrètement, l’utilisateur a la possibilité de placer des blocs de construction, des meubles ou tout autre objet virtuel en arrière-plan. Ensuite, ceux-ci peuvent être manipulés à souhait en utilisant les mains. Cependant, il n’y a pas besoin toucher directement l’écran comme dans Pokemon Go par exemple. Pour les chercheurs, il s’agit d’une manière plus naturelle d’interagir avec la réalité augmentée.

“Dans le monde réel, nous interagissons avec les objets avec nos mains. Nous tournons des poignées de porte, prenons des objets, les jetons, etc. Nous avons donc pensé que manipuler des objets virtuels à la main serait beaucoup plus intéressant que de balayer un écran. Et avec Portal-ble, c’est possible”, a déclaré Jeff Huang, ayant mis au point le fameux dispositif.

Porta ble AR dispositif
Utiliser Porta-ble requiert l’ajout d’un matériel dédié
Crédits : Jeff Huang / Université Brown

Un équipement a ajouter

Pour fonctionner, le système Portal-ble utilise un petit capteur Leap-Motion. Monté à l’arrière du smartphone, ce dernier est composé de deux caméras et de trois LED infrarouges. Ce matériel a pour mission de définir la position des mains de l’utilisateur par rapport aux objets dans l’AR. Ainsi, l’utilisateur peut saisir les objets, les déplacer, les faire tourner, les empiler, etc. Le dispositif permet également de dessiner virtuellement sur des décors du monde réel.

Il est aussi doté d’un retour sensoriel afin de faciliter les interactions (vibrations et couleurs). Par contre, Portal-ble nécessite également l’ajout d’un micro-ordinateur pour une meilleure puissance de calcul. En outre, il nécessite une batterie supplémentaire pour une plus grande autonomie.

Voici une démonstration du système publiée par Jeff Huang :

Articles liés :

Un casque de réalité augmentée “à la Iron Man” pour les métiers d’urgence !

Quand la réalité augmentée permet des bulletins météo qui font froid dans le dos !

Ces lunettes sonores à réalité augmentée vont-elles remplacer les casques audio ?