in

Ils découvrent une nouvelle cause de la dysfonction érectile !

Crédits : Flickr / Harmony

Des chercheurs américains ont mené une étude ayant permis d’affirmer que l’une des causes des problèmes d’érection était la variation génétique d’un gène bien précis. Les scientifiques espèrent pouvoir améliorer les traitements grâce à ces recherches.

Une équipe de chercheurs de l’Université de Californie à San Francisco (États-Unis) a trouvé un endroit très précis – sur la chaîne de l’ADN – où se trouve une variation en lien avec la dysfonction érectile. L’étude publiée le 8 octobre 2018 dans la revue PNAS s’est basée sur les données de 36 649 patients mis à disposition par l’organisme de gestion Kaiser Permanente Northern California Health Care.

Les chercheurs ont alors identifié ce gène, qui porte le nom de SIM1. Les résultats ont montré que les hommes ayant une copie de cette variation avaient 26 % de risques en plus d’avoir des problèmes d’érection par rapport à la moyenne. Il existe même des hommes ayant deux copies de cette variation sur leur chaîne d’ADN, et ceux-ci auraient 59 % de risques en plus !

Nous savons depuis plus d’une dizaine d’années que la probabilité moyenne de dysfonction érectile (aux États-Unis) est d’un homme sur cinq, avec une augmentation de cette occurrence avec l’âge. Des études antérieures ont estimé que divers facteurs étaient responsables d’un tiers des risques de problèmes d’érection. Or, ces récentes recherches indiquent que la variation du gène SIM1 représente à elle seule 2 % des facteurs génétiques en question. C’est plus que n’importe quelle autre variation identifiée auparavant !

Principal auteur de l’étude, le docteur Eric Jorgenson a déclaré que dans le cas où de nouveaux traitements ciblant cette variation génétique pouvaient à l’avenir être développés, les hommes ayant cette même variation pourraient être aidés. Les chercheurs ont également indiqué que leurs recherches confirmaient une autre étude similaire, basée cette fois sur des données de patients se trouvant au Royaume-Uni.

Sources : Technology NetworksSciences et AvenirICI Radio Canada

Articles liés :

Quand les troubles de l’érection étaient punis par la loi

Des problèmes d’érection ? Vous avez deux fois plus de risques d’avoir un infarctus !

Cette prothèse connectée permet des érections à la demande !