in ,

Il y aurait eu en 2017 aux États-Unis plus de décès que n’importe quelle autre année depuis un siècle

Crédits : iStock

Suicides et surdoses de drogues ont fait augmenter le nombre de décès aux États-Unis l’année dernière. Plus de 2,8 millions de décès ont au total été enregistrés dans le pays en 2017, soit près de 70 000 de plus que l’année précédente. Encore une fois, l’espérance de vie des Américains est en baisse.

Il y aurait eu en 2017 aux États-Unis plus de décès enregistrés que n’importe quelle autre année depuis un siècle. Tel est le constat du Center for Disease Control and Prevention (CDC). Une sonnette d’alarme qui concerne particulièrement les personnes d’âge moyen, qui ont eu l’année dernière le plus grand impact sur le calcul de l’espérance de vie. « Ces statistiques font réfléchir : nous perdons trop d’Américains, trop tôt et trop souvent, au profit de conditions qui pourraient être évitées », a notamment déclaré dans un communiqué le docteur Robert Redfield, directeur du CDC.

Records de suicides et d’overdoses

Les États-Unis sont depuis 2015 un pays où l’on vit moins longtemps qu’avant. Mais cette année marque un triste record : celui du nombre de suicides et de surdoses de drogues – les plus élevés depuis au moins 50 ans. Il y aurait eu en 2017 un peu plus de 47 000 suicides, contre un peu moins de 45 000 en 2016, et plus de 70 0000 cas de surdoses mortelles. « Nous n’avons jamais rien vu de tel », note Robert Anderson, qui supervise les statistiques du CDC. Le plus grand nombre de ces décès par surdose a par ailleurs été enregistré en Virginie occidentale.

Etats-Unis, suicides overdoses
Le nombre de suicides en hausse aux États-Unis, qui enregistrent encore une baisse de l’espérance de vie en 2017. Crédits : health.mil

Sentiment de désespoir

Pour tenter d’expliquer les raisons de ces décès, le docteur William Dietz, spécialiste de la prévention des maladies à l’Université George Washington, voit une réponse aux difficultés rencontrées par de plus en plus d’Américains (particulièrement financières). « Je crois vraiment que les gens sont de plus en plus désespérés et que cela mène à la consommation de drogue, potentiellement au suicide », explique-t-il.

On notera également que les décès entraînés pas des accidents vasculaires cérébraux, liés diabète, ou à la maladie d’Alzheimer sont en hausse. De même pour les décès dus à la grippe, aux maladies chroniques des voies respiratoires inférieures et aux blessures non intentionnelles. Sur les dix principales causes de décès aux États-Unis, seuls les décès par cancers ont légèrement diminué.

Source

Articles liés : 

Combien de temps ces drogues restent-elles dans votre corps ?

Ces « drogues » de tous les jours causent plus de tort que les substances illégales

Alcool, sexe, drogues… Les adolescents d’aujourd’hui sont-ils plus ou moins précoces qu’avant ?