in ,

Il se servait d’une poterie vieille de 4 000 ans comme pot pour sa brosse à dents

Cette poterie, qui servait depuis des années de pot à brosse à dent, était en fait un objet bien plus rare qu'estimé. Crédits : Hansons Auctioneers

Lorsque cet homme s’offrit un jour cette poterie pour moins d’une dizaine d’euros dans une braderie, tout ce qu’il voulait, c’était un pot pour y mettre sa brosse à dents. Et pendant cinq ans, c’est exactement ce qu’il a fait. Ce n’est que récemment qu’il a appris que cette poterie était une œuvre ancienne, vieille d’au moins 4 000 ans.

Karl Martin, originaire de Derbyshire, en Angleterre, est employé à la maison de vente aux enchères Hansons Auctioneers. Il y a quelques mois, alors qu’il déchargeait une livraison d’objets rares visant à être vendus, l’homme s’aperçut de la présence d’une ancienne poterie venant d’Afghanistan. Il se souvient alors s’être fait une remarque : cette poterie ressemblait étrangement à celle qu’il avait achetée quelques années plus tôt pour environ 5 euros dans une braderie. «Le style de peinture était le même, et il y avait des figures animales grossièrement peintes», explique-t-il.

Un œuvre rare…

L’employé détaille en effet avoir eu un coup de cœur pour cette poterie. Il remarqua, certes, que l’objet était ancien, mais il n’y prêta pas plus d’attention à l’époque. Depuis, il se servait donc de cette poterie comme pot à dentifrice. Mais, après avoir remarqué ce nouvel objet sur son lieu de travail, il eut tout de même l’idée de le faire expertiser. Au cas où… Un spécialiste des Antiquités de sa maison de vente aux enchères identifia alors l’objet. Ce dernier a finalement été identifié comme étant une œuvre rare, très rare.

Une poterie vieille de 4 000 ans

Cette porterie date effectivement de l’âge du bronze. Elle est signée de la civilisation harappéenne, localisée dans la vallée de l’Indus, une des régions de l’Afghanistan moderne connues pour être un des berceaux de l’humanité. Son pot à brosse à dents, utilisé ainsi pendant cinq ans, était en fait une poterie vieille de 4 000 ans environ. « Cela signifie que cette poterie a été faite au moins 2 000 ans avant la naissance du Christ », note Karl Martin à juste titre.

L’homme aurait pu conserver l’objet. Il a finalement décidé de vendre son « pot à dentifrice » lors d’une vente aux enchères Hansons le 26 novembre dernier. La poterie a été rachetée par un collectionneur pour une centaine d’euros. Ce n’est pas vraiment inestimable. Mais ça reste une belle plus-value. Autant voir le verre à moitié plein !

Source

Articles liés : 

Des momies de chats et de scarabées découvertes en Égypte

Des preuves de décapitations de masse découvertes à Jérusalem

Une momie incroyablement bien conservée a été découverte en Égypte