in ,

Il reviendra de l’espace à la fois plus jeune et plus vieux que son frère jumeau

Crédits : NASA

Ce vendredi 26 mars, Scott Kelly, astronaute, est parti du Kazakhstan pour rejoindre l’ISS et y passer 342 jours. Son frère Mark, astronaute également, restera lui sur Terre durant tout ce temps. Ce séjour aura une conséquence étonnante pour Scott, à savoir à la fois un vieillissement plus rapide et plus lent que sur Terre !

Au cours d’un précédent article, nous vous présentions cette expérience de la NASA baptisée Twins Study. Celle-ci est inédite et menée sur des frères jumeaux, Scott et Mark Kelly, tous deux astronautes. Scott est parti vendredi dernier dans l’espace pour rejoindre l’ISS et y passer 342 jours, tandis que l’autre reste sur Terre, et ce, afin d’étudier les effets sur l’organisme d’un séjour prolongé dans l’espace, en comparant ces deux cobayes « génétiquement identiques« .

Cette expérience aura une conséquence étonnante et paradoxale pour Scott, puisqu’il reviendra sur Terre à la fois plus jeune et plus vieux que son frère Mark. Explications.

Rester de manière prolongée dans l’espace est une épreuve difficile pour le corps humain, provoquant une diminution du volume des muscles, à cause de la microgravité, rendant aussi le squelette plus fragile ou encore le cœur plus faible. Une sorte de vieillissement prématuré du corps humain qui, pire, sera accentué par les rayons cosmiques qui vont réduire les télomères, ces sections d’ADN que l’on trouve à la fin de chaque chromosome dans le corps. « On pense qu’ils jouent un rôle dans le vieillissement, parce qu’ils rétrécissent à chaque fois qu’une cellule se duplique, et copie son ADN dans une nouvelle. Quand ils sont trop petits, la duplication s’arrête, rendant le corps humain vulnérable au vieillissement ou au cancer » détaille le site Quartz.

Le séjour prolongé de Scott Kelly dans l’espace va donc provoquer chez lui un vieillissement, mais aussi un rajeunissement, et ce, en se basant sur le paradoxe des jumeaux et sur les théories d’Einstein sur la relativité.

Comme l’expliquait Mark Kelly (celui qui reste sur Terre donc) au Guardian : « Cet effet est connu sous le nom de paradoxe des jumeaux, même si ce n’est pas vraiment un paradoxe. C’est une conséquence assez directe des lois de la relativité. Le temps passera légèrement plus lentement pour Scott que pour moi, parce que je voyagerai à une plus grande vitesse relative pour moi. »

En effet, on sait que le temps passe plus lentement pour ceux qui se déplacent vite. L’ISS se déplaçant à la vitesse de 28 000 km/h, le temps s’écoulera plus lentement de 28 millionièmes de seconde par jour. Mais il faut tenir compte de la gravité, et celle-ci étant plus faible, le temps accélère de 3 millionièmes de seconde par jour.

Plus jeune de 25 millionièmes de seconde par jour, Scott sera donc, pour son retour sur Terre au bout de 342 jours, plus jeune que son frère de 8,6 millisecondes. Pas suffisant tout de même pour compenser le vieillissement de celui qui avait déjà passé 180 jours dans l’espace auparavant.

Source : quartz