in

Il pourrait y avoir un puissant courant dans l’océan d’Europe, la lune de Jupiter

Euorpe, Io et Jupiter en arrière plan. crédits : Wikipédia

Une équipe de chercheurs français a récemment analysé l’impact du champ magnétique de Jupiter sur ses lunes principales. Et il semblerait qu’Europe, avec son océan salé, soit directement concernée.

Gulf Stream jovien

Jupiter, patronne du système solaire, présente un champ magnétique extrêmement puissant, qui s’étend sur près de 5 millions de kilomètres en moyenne. Les principales lunes joviennes se retrouvent alors enveloppées dans ce champ magnétique. Mais l’un de ces mondes nous intéresse plus particulièrement : Europe, et son océan souterrain potentiellement salé. Un champ magnétique agissant sur une mer salée entraîne en effet – par réactions physiques – la conduction de l’électricité. Pour les chercheurs, un courant, semblable au Gulf Stream terrestre, pourrait alors se former sous la surface de la lune.

Pour cette étude, publiée dans la revue Nature Astronomy, Christophe Gissinger et Ludovic Petitdemange se sont appuyés sur les données rapportées par la sonde spatiale Galileo (fin de mission en 2003). L’idée était de pouvoir déterminer quels types de mouvements pourraient se produire dans l’océan de la lune Europe, sous l’effet du puissant champ magnétique de sa planète hôte. Pour ce faire, ils ont créé des simulations numériques. Il ressort alors qu’un courant pourrait se former près de l’équateur, se déplaçant à quelques centimètres par seconde dans la direction opposée de la rotation de la lune.

europe
Europe, la lune de Jupiter. Crédits : NASA

Fissures et panaches

Et ces résultats semblent s’accorder avec différentes observations faites en surface. Les chercheurs notent en effet qu’un tel écoulement opposé entraînerait un stress à la surface d’Europe. Stress qui pourrait potentiellement faciliter l’apparition de fissures (il y en a en surface). Les simulations révèlent également que l’énergie du champ magnétique de Jupiter ne serait pas entièrement transférée à l’océan. Une partie, peut-on lire, pourrait se dissiper autour des pôles. Si tel est le cas, la couche de glace pourrait s’amincir, et ramener l’océan plus près de la surface. Et surprise : des panaches d’eau jaillissant autour des pôles ont déjà été observés.

La présence d’un courant océanique d’Europe n’est pour l’heure que supposée. En revanche, si ces résultats se confirment un jour, cela pourrait être une bonne nouvelle dans notre recherche de « vie extraterrestre ». Le Gulf Stream terrestre – qui prend sa racine entre la Floride et les Bahamas et se dilue dans l’océan Atlantique – déplace en effet de nombreux composés nécessaires au vivant. Si l’on part du principe qu’une vie microbienne existe sous la surface d’Europe, alors la présence de ce Gulf Stream jovien ne serait que bénéfique.

Source

Articles liés :

Comment atteindre l’océan souterrain d’Europe, la lune de Jupiter ?

De gigantesques “tours de glace” sur Europe, la lune de Jupiter

Si la vie existe sur Europe, elle pourrait être juste sous la surface