in

Il imagine les maisons de plage du futur : anti-catastrophes naturelles !

Crédits : Pexels / Pixabay

L’artiste Dionisio Gonzalez est le concepteur d’habitations qui se veulent résistantes aux catastrophes naturelles. Futuriste et innovante, la série « Dauphin Island » rassemble des forts qui pourraient être une réponse efficace aux événements climatiques mettant en péril la vie et les constructions des Hommes.

Dionisio Gonzalez est un artiste espagnol ayant étudié l’art et la photographie dans plusieurs universités en Espagne et en Angleterre. Il a reçu de nombreux prix, notamment le Prix Pilar Juncosa Sotheby’ s de la Fondation Pilar y Joan Miro. Dionisio Gonzalez s’intéresse principalement aux favelas brésiliennes de São Paulo en proposant une « réécriture architecturale ». Il travaille sur une reconstruction radicale de l’habitat dans le but d’améliorer les conditions de vie des habitants, ces derniers étant leurs propres architectes d’habitations en changement constant.

Sa dernière série « Dauphin Island » est un concept qui se concentre sur des possibilités architecturales et conceptuelles intéressantes dans le but de résister aux catastrophes naturelles. Ainsi, les qualités artistiques de Dionisio Gonzalez sont agrémentées d’urbanisme, d’ingénierie et d’architecture pour cette série de onze constructions de différentes tailles et formes.

La série de plans pour l’instant hypothétiques se trouve à mi-chemin entre la maison de plage, le bunker et la navette spatiale. De véritables forts faits de ciment et de fer, au premier abord très particuliers dans leur forme. L’artiste a élaboré sa série « Dauphin island » en prenant en compte les problèmes rencontrés par les habitants de l’ile éponyme, située dans le comté de Mobile dans le sud de l’état de l’Alabama (Golfe du Mexique), États-Unis. Environ 1300 habitants peuplent ce petit bout de terre émergée.

Le littoral dont fait partie cette ile est souvent balayé par des ouragans dévastant les habitations, obligeant les habitants à reconstruire régulièrement. Dionisio Gonzalez pense que des structures en ciment proéminentes conviendraient mieux à cette population en proie aux aléas naturels. Toujours à l’état de projet sur papier, nous avons peut-être ici une idée de ce à quoi pourraient ressembler les maisons sur les littoraux à risque dans le futur. Plus d’information sur le site internet de l’artiste.

Sources : HuffingtonPostDionisiogonzalez.es