in

Il existe un “réseau autoroutier” dans l’Espace pour voyager encore plus vite

Crédits : Jack Madden / Cornell University

Des chercheurs ont récemment identifié ce qu’ils qualifient de “réseau autoroutier” dans le Système solaire. Si le terme peut paraître étonnant, il désigne tout simplement une voie permettant de voyager plus vite que ce qui est actuellement possible.

Un “réseau autoroutier” pour les comètes

Et si l’on pouvait traverser le Système solaire plus rapidement ? Dans une étude publiée dans la revue Science Advances le 25 novembre 2020, des chercheurs de l’Université de Californie à San Diego (États-Unis) disent avoir identifié un “réseau autoroutier” dans l’espace. Ils ont analysé la structure de ce réseau ainsi que les effets que ce dernier peut avoir sur le déplacement des comètes et autres astéroïdes. Dans leur publication, les scientifiques décrivent ce qu’ils nomment des “variétés spatiales”. Il est question des variétés au sens géométrique d’un espace que l’on obtient par collage comme lorsque l’on construit un cube en dessinant son patron au préalable sur le papier.

structures arc voyage espace
Crédits : capture YouTube / JacobsSchoolNews

“Nous révélons une structure ornementale remarquable et jusqu’ici non détectée de variétés reliées par une série d’arcs qui s’étendent de la ceinture d’astéroïdes à Uranus et au-delà“, ont expliqué les directeurs de l’étude dans un communiqué.

Un gain de temps incroyable

Selon les scientifiques, ce réseau autoroutier peut permettre le déplacement de comètes et astéroïdes proches de Jupiter à destination de Neptune en une décennie seulement. Les estimations permettent de penser qu’en moins d’un siècle, ces objets pourraient parcourir environ cent unités astronomiques (UA). Rappelons au passage qu’une UA correspond approximativement à la distance entre la Terre et le Soleil, soit près de 150 millions de kilomètres. Or, en général lorsque l’on évoque telles distances, il est davantage question de centaines de milliers, voire de millions d’années !

Les chercheurs rappellent que les variétés les plus fortes sont en lien avec la planète Jupiter. Cela n’a rien d’étonnant, car cette planète est aussi célèbre pour exercer une force gravitationnelle très importante. Ces variétés comportent des structures en arc ayant notamment un effet sur les comètes de la famille de Jupiter ou encore sur les centaures, ces petits corps glacés gravitant autour du Soleil entre Jupiter et Neptune.

Toutefois, les scientifiques ne sont pas surpris que Jupiter puisse être en lien avec des déplacements de l’ordre de la décennie. En effet, certaines missions spatiales ont déjà exploité cette surprenante caractéristique. C’est le cas des missions Voyager 1 et Voyager 2 lors desquelles la gravité de Jupiter a été utilisée pour accélérer les sondes vers les confins du Système solaire.