in

Il développe une application pour lutter contre les “fake news” sur le changement climatique !

Crédits : John Cook.

Une application mobile destinée à se prémunir de la désinformation sur le réchauffement climatique est en cours de développement. Elle met en scène un personnage énonçant de nombreuses contre-vérités. Aussi, le but du jeu consistera à les identifier et à les contrer. De fait, les utilisateurs développeront un arsenal de défense intellectuelle qui leur permettra de ne plus tomber dans le panneau.

Qui n’a jamais entendu une assertion du type « ils ne savent même pas prévoir le temps au-delà de 5 jours, comment pourraient-ils prévoir le climat dans 50 ans ?! ». Une réflexion qui semble relever du bon sens mais qui se trouve en réalité être erronée.

Aussi, on peut retourner la question de la manière suivante. Pourquoi est-il possible de dire qu’il fera en moyenne bien plus chaud en France d’ici à juillet prochain ? Une garantie qui ne nécessite de toute évidence aucune connaissance du temps qu’il fera ces prochains jours.

Contrez la désinformation sur le climat avec Cranky Uncle !

Afin de pouvoir contrer de façon simple les nombreuses fake news au sujet du réchauffement climatique, une application mobile est en cours de développement. Son créateur, John Cook, est un scientifique de l’Université George Mason (États-Unis) spécialisé dans l’étude de la désinformation et des moyens de s’en prévenir.

application
Crédits : John Cook.

L’application nommée « Cranky Uncle » se présente sous la forme d’un jeu. Plus précisément, il consiste à détecter et contrer les arguments fallacieux prononcés par un oncle grincheux. Ce faisant, le joueur gagne des points et fait varier l’humeur du personnage qui n’hésitera pas à contre-attaquer. De nombreuses interventions d’experts du climat sont également au programme.

Le principe de l’application repose sur une technique que l’on appelle l’inoculation active. Une façon de voir la chose est de faire l’analogie avec la vaccination. Afin d’éviter la contamination par les fake news, le joueur est exposé à une forme affaiblie de ces dernières. Il apprend quelles sont les techniques utilisées dans l’élaboration de contre-vérités et comment distinguer les arguments scientifiques des arguments fallacieux. Ainsi, il acquiert une défense intellectuelle certaine qui lui permettra de ne plus se laisser avoir.

« La désinformation fait beaucoup de tort à la société. Une solution essentielle est de rendre le public plus résilient face aux fake news. Mais comment ? L’approche ludique est puissante et peut potentiellement atteindre plusieurs millions de personnes » indique John Cook.

Direction artistique et financement participatif

Le jeu est également caractérisé par un humour bon enfant et un design cartoonesque convivial. « Avant de devenir scientifique, je faisais des dessins pour gagner ma vie » relate le créateur. « Alors, imaginez ma surprise quand, après une décennie de recherche, j’ai découvert que les dessins étaient un outil puissant pour lutter contre la désinformation ».

application
Crédits : John Cook.

En effet, la direction artistique n’a pas été choisie au hasard. Elle se fonde sur un terreau fertile permettant de mieux faire passer les messages. Un cours barbant et solennel sur la désinformation n’aurait de toute évidence pas les mêmes répercussions, voire serait contre-productif.

Pour le moment l’application est au stade de développement et soumise à un financement participatif en ligne. Le prototype utilisé jusqu’ici par John Cook dans des classes universitaires semble porter ses fruits. « Mes élèves ont apprécié la combinaison d’humour et d’exemples concrets » indique-t-il. « Apprendre à ne pas se laisser berner, c’est donner du pouvoir ». Enfin, notons que le jeu sera disponible en anglais sur Iphone et Android et sera en accès gratuit.

Articles liés :

2019 : le consensus sur l’origine anthropique du réchauffement climatique atteint 100 % !

France : une application mobile recensant les fontaines d’eau potable

Rafale : l’application VR de Dassault Aviation donne la nausée !