in ,

Une IA a découvert l’auteur d’un mystérieux tableau de la Renaissance

tableau cadre
Crédits : SVproduction / iStock

Détenue par un collectionneur d’art depuis une quarantaine d’années, une toile dont l’auteur restait inconnu a récemment été analysée par une intelligence artificielle. Or, l’IA a fermement identifié l’auteur, bien que certains observateurs aient un autre avis.

Une ressemblance frappante

En 1981, le collectionneur d’art George Lester Winward fait l’acquisition d’une toile de maître datant de la Renaissance. Celle-ci représente la Vierge Marie tenant dans ses bras l’Enfant Jésus. Seulement voilà, l’auteur n’a jamais été découvert et les experts en art sont très divisés sur la question. Comme l’explique un communiqué de l’Université de Bradford (Royaume-Uni) du 16 janvier 2023, une IA vient de donner son avis.

Il faut savoir que le tableau en question présente de sérieux points communs avec la célèbre toile La Madone Sixtine, du peintre italien de renom Raphaël (1583-1520). Cette toile complétée vers 1513 représente également la Vierge et Jésus enfant. À côté des personnages principaux se trouvent un homme et une femme et en bas du tableau, deux anges.

Selon certains observateurs, le tableau dont l’auteur reste un mystère serait en fait une sorte de gros plan de La Madone Sixtine (voir ci-après), devenant par la même occasion un portrait de la Vierge avec son enfant. Il faut dire que les deux personnages sont dans la même position et portent les mêmes vêtements.

La madone sixtine
Crédits : Université de Bradford

Des visages identiques

Ces mêmes observateurs estiment néanmoins que le tableau n’est autre qu’une simple copie de La Madone Sixtine et daterait en réalité de la seconde moitié du XIVe siècle. Néanmoins, l’IA des chercheurs britanniques n’est pas du tout de cet avis. Selon cette dernière, la toile serait bel et bien l’œuvre du peintre italien. L’IA estime que les formes du dessin, la précision des traits, les textures des visages ainsi que les couleurs ne laissent pas de place au doute.

« Observer les visages avec l’œil humain montre une similitude évidente mais l’ordinateur peut voir beaucoup plus profondément que nous, dans des milliers de dimensions, au niveau du pixel […] Sur la base élevée de cette analyse, ainsi que sur celles de recherches antérieures, nous avons conclu que des modèles identiques ont été utilisés pour les deux peintures et qu’ils sont sans aucun doute du même artiste » a déclaré Hassan Ugail, directeur du Centre d’informatique visuelle de l’université.

L’intelligence artificielle a évalué une ressemblance entre les deux vierges Marie à hauteur de 97 % et celle entre les deux enfants Jésus, à 86 %. Ainsi, ces résultats dépassent de loin les 75 % de ressemblance que les scientifiques pensent être suffisants pour affirmer que les visages sont identiques. Autrement dit, les chercheurs sont également convaincus que les deux tableaux proviennent du même auteur.