in ,

Une “IA artiste” génère des visuels psychédéliques en s’inspirant d’un poème

Crédits : capture YouTube / Glenn Marshall Neural Art

Peut-on faire de l’intelligence artificielle (IA) un complément de l’art ? Un artiste chercheur s’est posé cette question et a tenté de transformer de manière radicale la représentation d’un poème. Le résultat prend la forme d’images psychédéliques un tantinet dérangeantes.

Deux manières d’utiliser l’IA

Originaire d’Irlande du Nord, Glenn Marshall est un informaticien et artiste lauréat du Prix Ars Electronica en 2015. Dans le cadre de ses derniers travaux, il a choisi de transformer radicalement la représentation du poème In the Bleak Midwinter, de la Britannique Christina Rossetti (1830-1894).

Glenn Marshall a utilisé l’intelligence artificielle de deux manières différentes. Elle a tout d’abord permis la création de visualisations sur la base du texte du poème avec l’aide de l’outil Story2Hallucination disponible sur GitHub. Il s’avère que celui-ci donne la possibilité de convertir des mots en vidéo. Rappelons au passage que l’outil en question est parfois susceptible d’interpréter certains mots au sens littéral. En ce qui concerne la narration, le chercheur a eu recours à vo.codes, un autre outil avec lequel il a pu créer un deepfake intégrant la voix de l’acteur Christopher Lee (Le Seigneur des anneaux, Star Wars). Précisons que d’ordre général, l’outil sert beaucoup aux vidéastes dans le cadre de leurs streams.

IA poeme 2
Crédits : capture YouTube / Glenn Marshall Neural Art

Un résultat assez troublant

Le résultat est à visionner dans la vidéo en fin d’article. Chacun se fera sa propre opinion, mais un certain mysticisme psychédélique semble transpirer des images qui ressemblent davantage à des GIF en faible résolution qu’à de véritables animations sophistiquées. Par ailleurs, la bande sonore incarnée par la voix de Christopher Lee amplifie ce côté décalé plutôt troublant et sombre.

Cette utilisation de l’intelligence artificielle de manière artistique pourrait s’avérer surprenante pour beaucoup. Cependant, certains développeurs s’inspirent beaucoup de cette technologie dans le domaine culturel. En 2018, l’un d’entre eux avait mis au point une IA philosophe dont le but était de répondre à des questions. Les utilisateurs pouvaient alors observer son développement sur des thèmes philosophiques comme l’amour ou encore le sens de la vie. Les résultats concernant ce genre de thème ont été plutôt convaincants. En revanche, l’IA a évité de prendre des risques dès lors qu’il s’agissait de questions débordant sur la politique.

Voici l’interprétation de In the Bleak Midwinter par l’IA de Glenn Marshall :