in

Hyperloop : cette start-up canadienne a présenté un prototype

Crédits : capture YouTube / TransPod

Un nouveau projet d’hyperloop est récemment venu s’ajouter aux nombreux travaux en cours. Il s’agit du Fluxjet de la société canadienne TransPod, un engin 100 % électrique à sustentation magnétique qui serait capable de dépasser les 1 000 km/h.

Un simple train à sustentation magnétique ?

Aujourd’hui, diverses sociétés travaillent sur l’hyperloop, un concept ouvert à tous qu’Elon Musk a décrit pour la première fois en 2013. Les sociétés les plus célèbres ayant leur propre projet sont HyperloopTT et Virgin Hyperloop. Toutefois, la start-up canadienne TransPod a également présenté son concept, Fluxjet, dans un communiqué de juillet 2022. À l’aide de son engin électrique à sustentation magnétique, la société promet de rallier les villes de Calgary et d’Edmonton (éloignées de 300 km) en une poignée de minutes.

Selon TransPod, le Fluxjet voyagera à des vitesses normales en zone urbaine. Toutefois, lorsque celui-ci se rendra dans des zones rurales, il pénétrera dans un sas de lancement qui fera le vide et permettra d’augmenter drastiquement la vitesse dans le tube de transport, celui-ci faisant office de voie de guidage protégée. Par la suite, la sustentation magnétique entrera en scène afin que la vitesse maximale soit atteinte sans aucune friction.

La start-up a également évoqué la capacité de transport de son train. Ce dernier comportera plusieurs wagons d’une longueur de 25 mètres pouvant embarquer chacun 54 passagers ou une dizaine de tonnes de marchandises. En effet, le transport devrait aussi concerner le fret, comme en témoigne le soutien au projet de DHL Express.

TransPod hyperloop
Crédits : capture YouTube / TransPod

TransPod a les moyens de ses ambitions

Lors de l’événement d’inauguration de TransPod à Toronto, la société a présenté un prototype de taille réduite, signe que le projet est en bonne voie. Autre indication importante, TransPod a annoncé avoir levé pas moins de 550 millions de dollars américains. Cette somme permettra de construire et d’installer la première ligne Fluxjet entre les villes de Calgary et d’Edmonton, une première initiative estimée à 18 milliards de dollars, une somme évidemment astronomique.

« Tout le travail acharné de ces dernières années a conduit à ce jalon important où tous nos efforts se matérialisent. La technologie a fait ses preuves et nous avons la confiance des investisseurs, des gouvernements et des partenaires pour continuer à aller de l’avant et redéfinir efficacement le transport », a déclaré Sébastien Gendron, cofondateur et PDG de TransPod.

Dix ans après les premières annonces d’Elon Musk et la présentation des projets pionniers, de nombreux observateurs pensent que l’hyperloop est et restera un mirage. Et si plus que HyperloopTT et Virgin Hyperloop, TransPod était capable de montrer qu’en réalité, il faudra réellement compter sur ce moyen de transport dans un futur proche ?