in

Hyperactive, cette galaxie pourrait manquer de gaz dans 8 millions d’années

Crédits : Nasa, Esa, The Hubble Heritage Team (STScI/AURA)

La galaxie du Cigare, ou Messier 82 est cinq fois plus lumineuse que la Voie lactée à cause d’un taux élevé de formation d’étoiles qui la conduit à se vider progressivement de son gaz. À ce rythme, elle n’en a plus que pour huit millions d’années.

Située à 12 millions d’années-lumière de nous, dans la célèbre constellation de la Grande Ourse, se trouve la galaxie du Cigare, ou Messier 82. Mais la belle n’est pas seule. Dans son entourage cosmique se trouve une autre galaxie spirale, M 81, à l’origine des tourments de la galaxie du Cigare. Il y a quelques centaines de millions d’années, les deux galaxies se sont en effet croisé et M 82 en a gardé des séquelles. La galaxie M82 est aujourd’hui cinq fois plus lumineuse que la Voie lactée, car elle est le lieu d’une flambée de formation de nouvelles étoiles.

Le problème, c’est que ce taux de formation d’étoiles est si élevé qu’il conduirait rapidement à la conversion de tout le gaz de ces galaxies en étoiles s’il se maintenait. Dans un article publié sur arXiv, une équipe de chercheurs menée par John Chisholm, de l’Université du Wisconsin à Madison, et Satoki Matsushita, de l’Academia Sinica à Taiwan, a calculé qu’environ treize masses solaires sont converties chaque année en nouvelles étoiles, et dix-sept autres sont éjectées en dehors de la galaxie par le souffle des explosions en supernovae des étoiles massives nouvellement formées. En continuant à ce rythme, M82 pourrait être vidée de son gaz en seulement huit millions d’années – en un clin d’oeil donc, cosmiquement parlant. Elle est donc bien victime d’une sorte d’hémorragie de gaz.

Les galaxies spirales géantes comme la Voie lactée seront un jour également confrontées à ce genre de problème, mais moins pressant. Les astronomes estiment que la plupart de ces galaxies vont manquer de gaz d’ici 1 à 2 milliards d’années.

La Voie lactée n’est pas concernée, car elle semble accréter suffisamment de gaz pour le moment, au moins des Nuages de Magellan, deux galaxies naines voisines de la nôtre. Mais dans quatre milliards d’années, la Voie lactée devrait entrer en collision avec la Galaxie d’Andromède, ce qui devrait changer la donne.

Source