in

Hy-Cycle, le vélo qui roule à l’hydrogène

Crédits : Capture vidéo

Mis au point par des ingénieurs chimistes australiens, ce vélo pourrait-il être une solution pour un transport urbain plus durable ?

C’est une innovation qui arrive de l’University of New South Wales. Des chimistes auraient mis au point un vélo électrique capable de se mouvoir grâce à une pile à hydrogène. Une recharge permettrait de parcourir 125 kilomètres avec une vitesse moyenne de 20 kilomètres/heure et des pointes à 35 kilomètres/heure. Le coût : 2 dollars.

La recharge en hydrogène, qui pèse 2,5 kilogrammes, est placée à l’arrière de la roue arrière et alimente une batterie lithium-ion (dont l’autodécharge est plus faible que d’autres accumulateurs). Ces dispositions permettent une assistance au pédalage.

Le professeur Kondo-François Aguey-Zinsou, responsable du projet, explique : « Nous souhaitions concevoir quelque chose démontrant à nos élèves que la chimie ne se limite pas seulement à la construction de grandes usines capables de synthétiser des produits chimiques », sans toutefois préciser si le prototype prélude à une commercialisation à grande échelle.

Quelques détails techniques sont encore à résoudre pour que ce projet éco-friendly prenne une nouvelle ampleur, si toutefois cela devient l’objectif de l’université, notamment la production et le stockage de l’hydrogène qui est un gaz volatile et nécessite une mise en bouteille à haute pression.