in

Les humains peuvent comprendre les gestes des chimpanzés : pourquoi ?

chimpanzés gorilles
Crédits : Sean Brogan, GTAP/WCS

Selon une étude récente publiée dans PLOS Biology, les humains conservent une compréhension des gestes des autres grands singes, comme les chimpanzés ou les bonobos, et ce, même si nous ne les utilisons plus nous-mêmes. Ces résultats suggèrent que nous avons peut-être conservé une compréhension de ce système de communication ancestral.

L’un des traits qui distinguent les humains des autres grands singes est l’usage de la parole. Nos cousins ne disposent pas de l’appareil phonatoire adéquat. Celui-ci se compose des poumons, de muscles, du larynx, du pharynx, des fosses nasales, des cordes vocales, du voile du palais, de la langue et des lèvres. Chez les chimpanzés ou les bonobos (nos plus proches parents sur le plan génétique), ce dispositif est bien complet, mais le larynx, qui est le principal élément de cet appareil, se retrouve légèrement décalé. En outre, il est aussi établi que les autres primates n’ont pas le cerveau façonné pour l’usage de la parole. Les autres grands singes privilégient donc la gestuelle, du moins en partie.

Dans l’étude comparative de la communication humaine et non humaine, les gestes du singe ont en effet fourni les premières démonstrations de communication flexible et intentionnelle en dehors du langage humain. De riches répertoires de ces gestes ont été décrits (plus de 80 signaux) chez toutes les espèces de grands singes et beaucoup sont partagés par des singes non humains, y compris les chimpanzés, les orangs-outans et les bonobos.

Décryptage des gestes des chimpanzés

Ces gestes ne sont pas présents dans la communication humaine, mais l’accès cognitif à un système gestuel ancestral pourrait avoir été conservé après notre divergence, dessinant une profonde continuité évolutive entre la communication des grands singes et la nôtre.

C’est du moins ce que laissent entendre ces récents travaux où des chercheurs ont testé notre compréhension des dix gestes les plus courants utilisés par les chimpanzés (Pan troglodytes) et les bonobos (Pan paniscus) à l’aide d’un jeu en ligne. Pour les besoins de l’étude, plus de 5 500 participants ont été invités à visionner vingt courtes vidéos et à sélectionner la signification de chaque geste parmi quatre réponses possibles.

Au terme des expériences, les participants ont obtenu des résultats significativement meilleurs que ceux prévus par le hasard. Ils ont en effet interprété correctement la signification des gestes des chimpanzés et des bonobos plus de la moitié du temps. En outre, le fait de fournir aux participants des informations contextuelles sur ce que faisaient les singes dans chaque vidéo n’a augmenté que légèrement leur taux de réussite.

primates covid bonobos chimpanzés
Crédits : Jeroen Kransen/Flickr

Ainsi, les résultats suggèrent que même si nous n’utilisons plus ces gestes, nous pourrions avoir conservé une compréhension de ce système de communication. Il fut effectivement un temps où, avant de communiquer par la parole, nos ancêtres utilisaient probablement eux aussi cette même gestuelle.

Cependant, même si notre capacité à comprendre les gestes spécifiques des grands singes peut bel et bien avoir été héritée, il est également possible que les humains et les autres grands singes partagent une capacité commune à interpréter des signaux significatifs en raison de leur intelligence générale, de leur ressemblance physique et d’objectifs sociaux similaires.

Brice Louvet

Rédigé par Brice Louvet

Brice est un journaliste passionné de sciences. Ses domaines favoris : l'espace et la paléontologie. Il collabore avec Sciencepost depuis près d'une décennie, partageant avec vous les nouvelles découvertes et les dossiers les plus intéressants.