in

Si un humain mourait sur Mars, qu’adviendrait-il de son corps ?

Crédits : JPL / NASA

La première génération d’êtres humains qui partiront vivre sur Mars est peut-être déjà née. Mais vivre sur Mars implique également de mourir sur la planète rouge. Alors, qu’adviendrait-il du corps laissé sans vie sur une planète aux propriétés différentes de celles de la Terre ?

Nombreux sont les organismes publics ou privés à vouloir non seulement se rendre sur Mars, mais également coloniser la planète rouge. En septembre dernier, Elon Musk, PDG de SpaceX, dévoilait ses plans pour voyager sur Mars, mais aussi y établir une base permanente, et ce, dans quelques années seulement. L’homme n’étant pas (encore) immortel, vivre sur Mars implique donc d’y mourir. Le magazine Atlas Obscura s’est alors demandé ce que deviendrait un corps humain sans vie laissé sur cette planète.

Là où sur Terre, les corps se décomposent en nourrissant les nombreuses bactéries qui les envahissent au terme de quelques heures seulement, les choses semblent bien différentes sur Mars. En effet, pour le moment, aucun élément biologique comme les bactéries n’y a été découvert. On imagine donc qu’un cadavre humain laissé sur la planète rouge se conserverait très longtemps à l’inverse de sur Terre.

De plus, la température martienne est plus froide que sur Terre (notamment la nuit) et le froid est connu pour empêcher la prolifération des bactéries et pour conserver la peau et les organes. Si l’on imagine que parmi les premières colonies humaines, des personnes venaient à mourir, celles-ci seraient enterrées et cela permettrait de conserver encore plus longtemps le corps.

Certaines missions comme Mars One ont déjà réfléchi à la question du traitement des corps humains décédés sur Mars et ont évoqué la possibilité de crémation des corps. Mais cela impliquerait la fabrication ou l’extraction de deux composants qui n’existent pas sur la planète rouge : l’oxygène et le carburant. D’autres idées évoquent le « compostage humain », mais des obstacles moraux rendent cette option peu probable.