in

Hubble remarque un visage souriant dans l’Univers

Cette image du SDSS J0952 + 3434 est composée des observations de la caméra à large champ 3 (WFC3) de Hubble dans les parties infrarouge et optique du spectre. Crédits : NASA / ESA / Hubble

Une récente image signée du télescope spatial Hubble, de la NASA et de l’ESA, nous révèle une formation galactique formant un visage souriant. Il s’agit en fait de trois systèmes éloignés, dont une galaxie déformée.

Vous arrive-t-il parfois de voir des visages dans les nuages ? Hubble, posté à environ 600 km d’altitude, voit de son côté des visages dans l’espace. En témoigne cette image, de la caméra à large champ 3 (WFC3) du télescope, qui présente les effets d’une lentille gravitationnelle causés par SDSS J0952 + 3434, un groupe très massif de galaxies que vous retrouverez à environ 4 milliards d’années-lumière de la constellation du Petit Lion.

Visage cosmique

Sur cette image, les deux points brillants ressemblant à des yeux ne sont autres que deux systèmes d’étoiles suspendus au-dessus d’une traînée de lumière, déformée par l’effet de lentille gravitationnelle. « La galaxie inférieure, en forme d’arc, a la forme caractéristique d’une galaxie qui a été focalisée de manière gravitationnelle. Sa lumière est passée à proximité d’un objet massif en route vers nous, ce qui l’a déformée », explique la NASA.

La gravité de la grappe de galaxies est telle qu’elle va donc infléchir la lumière venant de derrière, formant ainsi cette sorte de smiley extra-galactique (visible en tête d’article).

Anneau d’Einstein

Hubble publiait il y a quelques mois un autre exemple de lentille gravitationnelle, formant ici un « anneau d’Einstein ». Au milieu de l’image ci-dessous, vous retrouverez un amas d’une centaine de galaxies appelé SDSS J0146-0929. L’anneau est également une galaxie, mais la masse de matière de l’amas au premier plan est telle que sa lumière est fortement déformée.

Hubble Einstein galaxie
Un « anneau d’Einstein » photographié par Hubble. Crédits : Wikimedia Commons/ESA/Hubble & NASA

Hubble bientôt remplacé

Rappelons qu’après 28 années passées en orbite, révolutionnant notre approche de l’Univers, Hubble devrait bientôt prendre sa retraite, remplacé en 2021 par le très attendu James Webb telescope.

Dix fois plus puissant que son prédécesseur, ce nouvel instrument aura pour objectif d’étudier certains des objets les plus éloignés de l’Univers (premières galaxies et étoiles, etc.). Il sera aussi chargé d’observer les atmosphères de planètes extra-solaires autour d’étoiles proches, ou encore les trous noirs supermassifs, retrouvés au centre de la plupart des grandes galaxies.

Source

Articles liés : 

Des centaines de galaxies photographiées par Hubble, en une seule image

De nouvelles photos de Mars et Saturne signées Hubble

Hubble photographie la plus lointaine étoile connue dans l’univers