in

Hubble découvre deux galaxies prêtes à donner naissance

Crédits : NASA, ESA, et E. Tollerud (STScI))

Hubble a découvert une paire de minuscules galaxies naines arrivant au terme de millions d’années d’errance au milieu de nulle part : le vide local, une vaste région désertique. Capturées par un amas de galaxies, elles pourront (enfin) donner naissance à leurs premières étoiles.

Le Vide local est une région vaste et vide du milieu intergalactique qui s’étend sur environ 150 millions d’années-lumière, adjacente à notre propre groupe local, ce groupe d’environ 30 à 40 galaxies auquel appartient la Voie lactée. Résultat de la façon dont la gravitation fait s’attirer et s’agglutiner la matière dans l’Univers, regroupant les galaxies dans des groupes et des amas, cette région désertique soutient parfois quelques rares galaxies, errant au milieu de nulle part. En témoigne la découverte par le télescope spatial Hubble de ces deux galaxies naines, qui arrivent au terme de millions d’années d’errance.

La dénommée Pisces A (à gauche) est située à environ 19 millions d’années-lumière de la Terre, tandis que Pisces B (à droite) se place à environ 30 millions d’années-lumière. Chacune de ces galaxies contient environ 10 millions d’étoiles, ce qui est très peu comparé à notre Voie Lactée qui en contient plus de 200 milliards. Avec environ 20 à 30 étoiles bleues lumineuses, les chercheurs suggèrent que ces deux galaxies naines sont très jeunes; moins de 100 millions d’années.

Sous l’attraction constante de gravité d’une « grande ville » galactique, nos deux solitaires pourront bientôt fréquenter une région plus dense en galaxies, et donc riche en gaz intergalactique. Dans cette pouponnière, les deux galaxies auront alors tous les ingrédients pour pouvoir donner naissance à de nouvelles étoiles.

Les galaxies naines sont les blocs de construction à partir desquels les grandes galaxies se sont formées des milliards d’années auparavant dans l’univers primitif. En squattant ce désert de l’espace, Pisces A et B n’ont donc pas pu évoluer : « Ces galaxies ont passé la majeure partie de leur histoire dans le vide, ce qui aurait ralenti leur évolution ».

Les galaxies naines sont petites et peu lumineuses. Les dénicher est donc extrêmement difficile. Selon le communiqué de presse de la NASA, la découverte de ces deux galaxies a été faite en utilisant des radiotélescopes utilisés pour mesurer la teneur en hydrogène dans notre Voie Lactée.

Source