in

Hubble capture une image saisissante de la mystérieuse Nébuleuse du Rectangle rouge

Crédits : ESA/Hubble and NASA / Wikipedia

Une nouvelle image saisissante capturée par le télescope spatial Hubble nous offre un nouveau regard sur l’extraordinaire et très mystérieuse Nébuleuse du Rectangle rouge, cette nébuleuse inhabituelle qui intrigue les scientifiques depuis plus de 30 ans.

La nébuleuse du Rectangle rouge, aussi connue sous le nom d’HD 44179, est une nébuleuse protoplanétaire de forme rectangulaire et aux couleurs cramoisie située à environ 2 300 années-lumière de la Terre, dans la constellation de la Licorne. Découverte dans les années 1970 à partir d’une fusée équipée de détecteurs infrarouges, la Nébuleuse étonne d’abord par ses formes anguleuses, plutôt rares dans le ciel, plus habitué aux courbes vaporeuses des nébuleuses qui composent notre univers. Une nouvelle image saisissante capturée par le télescope spatial Hubble nous offre un nouveau regard sur la bête, qui intrigue la communauté scientifique depuis près de 40 ans.

Cette image nous révèle comment vu de l’espace, la nébuleuse plutôt que d’être rectangulaire, se présente en forme de X avec des structures étagées, un peu comme les barreaux d’une échelle, qui seraient en fait des anneaux vus de profil et s’élargissant le long de deux cônes. Le résultat de phases d’éjections de gaz par l’étoile centrale depuis 14 000 ans le long d’un même axe, et qui auraient chacune été espacées de quelques centaines d’années.

ESA/Hubble and NASA
ESA/Hubble and NASA / Wikipedia

L’étoile au centre, semblable au soleil, mais à la fin de sa durée de vie, est en réalité une binaire dont la période de révolution est de 10,5 mois. D’ici quelques milliers d’années, l’étoile se montrera plus instable, se mettant à éjecter ses couches supérieures. Aussi elle deviendra plus petite, plus compacte, et beaucoup plus chaude. Elle commencera alors à libérer un flot de lumière ultraviolette dans la nébuleuse environnante ; à ce moment-là, les gaz présents dans la nébuleuse commenceront à briller, produisant une nébuleuse planétaire.

Quant aux inhabituelles couleurs de la nébuleuse, elles sont moins bien comprises. La spéculation soutient qu’elles sont en partie engendrées par des molécules d’hydrocarbures qui peuvent être les blocs de construction pour la vie organique.

Source : Nasa