in

Hoverboard, gyropodes et trottinettes : bientôt une réglementation pour leur circulation ?

Crédits : Pixabay

Depuis quelques années, les moyens de transport alternatifs se font de plus en plus visibles dans les rues. Si le vélo reste l’un des plus prisés, notamment grâce à la mise en place de pistes cyclables qui en réglementent la circulation, qu’en est-il des autres ? La réponse ne saurait tarder, puisque le gouvernement va bientôt statuer sur leur utilisation.

Effet de mode ou véritables moyens de transport ?

Si nous ne les connaissons peut-être pas tous, nous n’avons tout de même pas pu échapper à certains ces derniers temps – tant dans l’actualité que dans les rues. Outre la trottinette – il s’en en vendu 238 789 électriques sur le territoire français l’année dernière -, les monoroues, hoverboards ou gyropodes se sont largement démocratisés. Ces nouveaux moyens de transport, le jargon administratif français les désigne comme “engins de déplacement personnels” (ou EDP) motorisés.

Et ils possèdent de nombreux avantages qui justifient leur popularité croissante. En effet, ceux-ci permettent d’effectuer des petits trajets du quotidien. Par là même, ils évitent de sortir la voiture, avec la consommation moindre de carburant que cela implique, ou de payer un ticket de métro, tram ou bus. Ils ont dès lors le double bénéfice de s’inscrire dans une démarche  écologique et d’être plus économiques.

Pour celles et ceux qui préfèrent choisir un hoverboard ou un monoroue – en somme tout appareil nécessitant une recharge sur secteur -, il faudra juste compter les frais relatifs à la recharge de ces appareils. Mais quoi qu’il en soit, ce dernier reste souvent moindre comparé aux éventuelles dépenses en carburant ou transports en commun pour des trajets similaires.

trottinette piste cyclable
Crédits : Flickr/jean-louis Zimmermann

Une législation nécessaire

Mais voilà : victimes de leur succès, les gyropodes et autres trottinettes envahissent depuis quelques mois les trottoirs des villes, sans qu’aucune réglementation spécifique ne régisse leur utilisation. Cette sortie du statut “d’objet de loisir” utilisé dans un cadre privé amène forcément son lot de questions. Comment circuler en ville avec eux ? Ont-ils le droit de circuler sur les trottoirs ? A-t-on le droit de circuler avec en utilisant des écouteurs ? Quelle est la loi en cas d’accident ?

Voici autant de questions auxquelles il devient de plus en plus urgent d’apporter une réponse. En effet, les accidents – impliquant principalement des trottinettes – sont de plus en plus fréquents. L’État français a donc récemment affirmé son objectif de clarifier le flou juridique qui entoure l’usage de ces EDP motorisés. En effet, il est prévu de mettre en place « une réglementation spécifique », et ce vraisemblablement aux alentours de « septembre 2019 ».

Quelques règles élémentaires

Cette publication est aussi un moyen de présenter quelques consignes élémentaires à venir à propos de l’usage de ces nouveaux moyens de transport. Pour ce qui est de la circulation sur le trottoir, elle est interdite s’il y a usage du moteur. Il faudra privilégier les pistes cyclables ou les routes réglementées à 50 km/h.

Côté équipement, les dispositifs réfléchissants seront de rigueur pour l’usager (gilet ou brassard) et sa machine dans le cadre d’une utilisation la nuit. Un frein, un avertisseur sonore et des feux avant et arrière seront aussi requis. Les enfants de moins de 12 ans auront l’obligation de porter un casque – dont le port est d’ailleurs conseillé pour tous les usagers. L’usage minimum pour utiliser les EDP motorisés dans ce cadre a été fixé à 8 ans.

Sinon, il sera également interdit de transporter un passager ou d’utiliser des écouteurs avec ces EDP motorisés. La vitesse maximale autorisée est pour le moment bloquée à 25 km/h. Voilà donc à quoi s’en tenir pour le moment, en attendant des consignes plus précises à la rentrée prochaine. Elles ne manqueront pas de répondre aux questions relatives à la responsabilité des usagers et aux assurances en cas d’accident.

Articles liés :

Avec son invention, il bat le record du monde de la plus longue traversée aérienne en Hoverboard

Le nouveau concept de vélo électrique signé Skoda

L’hoverboard, un objet pratique mais dangereux ?