in

C’est l’un des fossiles de Tricératops les plus complets jamais découverts

Crédits : Musées Victoria

Un Tricératops mort il y a 67 millions d’années a laissé derrière lui un squelette quasi complet. Surnommé « Horridus » d’après le nom de son espèce (Triceratops horridus), les restes de l’animal sont exposés depuis le 12 mars au Melbourne Museum, en Australie, dans le cadre d’une nouvelle exposition.

Les dinosaures à cornes (ou cératopsidés) étaient une famille diversifiée de dinosaures originaires de la fin du Crétacé. Tous évoluaient dans l’ouest de l’Amérique du Nord (à Laramidia). En tant que l’un des groupes de dinosaures les plus riches en espèces, leur diversité et leur distribution ont été importantes pour comprendre l’évolution des dinosaures de cette époque. Tricératops, identifiable au premier regard par sa collerette osseuse et ses trois cornes, est probablement le genre le plus célèbre de cette grande famille.

Le Tricératops le plus complet jamais fouillé

Horridus était l’un de ces dinosaures herbivores. Son squelette fossilisé complet à 85% a été découvert sur un terrain privé dans le Montana en 2014. Museums Victoria (l’organisation australienne qui gère trois musées publics à Melbourne) a acquis le spécimen il y a deux ans.

Alors que de nombreux squelettes articulés de Tricératops sont exposés dans le monde, seuls Horridus et une poignée d’autres spécimens sont constitués d’os provenant d’un seul animal, selon Erich Fitzgerald, conservateur principal de l’organisation. « C’est la pierre de Rosette pour comprendre le Tricératops« , a-t-il déclaré dans un communiqué. « Ce fossile comprend des centaines d’os, dont un crâne complet et toute la colonne vertébrale, ce qui nous aidera à percer des mystères sur la façon dont cette espèce vivait il y a 67 millions d’années« .

Le fossile contient plus de 260 os et pèse plus d’une tonne. Le crâne, qui est complet à 98 %, est surmonté de deux cornes fines au niveau du front et d’une corne trapue au sommet du nez. Sa collerette s’étend sur environ 1,5 m et le crâne pèse environ 261 kg. À son époque, l’animal mesurait près de sept mètres de long et plus de deux mètres de haut. On ignore encore s’il s’agissait d’un mâle ou d’une femelle.

tricératops
Le squelette d’Horridus excavé dans le Montana. Crédits : Heinrich Mallison

Big John reste le plus gros

Notez que si Horridus est le spécimen de Tricératops le plus complet jamais découvert, ce n’est pas le plus gros. Cet honneur revient à Big John, dont les restes ont été trouvés dans la formation géologique de Hell Creek, dans le Dakota du Sud (États-Unis). À son époque, l’animal mesurait environ huit mètres de long. Exposé à Paris il y a quelques mois, son squelette complet à 60% a été cédé aux enchères pour 6,6 millions d’euros en octobre 2021, ce qui en a fait le squelette de Tricératops le plus cher jamais vendu.