in ,

Hong Kong : une terrible arme sonique portative pour faire fuir les manifestants !

Crédits : Studio Incendo / Wikimedia

Depuis plusieurs mois, d’immenses manifestations se produisent régulièrement à Hong Kong. Or, des chercheurs chinois viennent d’annoncer la création d’une arme sonique qui pourrait contribuer à venir à bout des manifestations. Il s’agit d’une arme portative émettant des sons à basse fréquence pour faire fuir les individus.

La colère gronde à Hong Kong

Depuis le 31 mars 2019, de nombreux manifestants sortent dans les rue de Hong Kong afin de protester contre l’amendement de la loi d’extradition 2019 adopté par la Chine. Selon des chiffres officiels donnés fin août 2019, plus de 800 personnes ont été arrêtées et 5 personnes se sont suicidées. Le 1er octobre 2019, a eu lieu le 70e anniversaire du régime communiste chinois. A Hong Kong, les manifestants avaient promis une “journée de colère”.

Il faut savoir que depuis le début des manifestations, la police locale utilise des gaz lacrymogènes, des projectiles en sachet ainsi que des balles réelles ayant notamment blessé gravement un étudiant. Des gangs pro-Pékin ont même attaqué des manifestants dans une station de métro ! Selon un article du South China Morning Post publié le 19 septembre 2019, il est question d’une nouvelle arme qui pourrait sérieusement saper les manifestations.

Depuis plusieurs mois à Hong Kong, de nombreux manifestants s’insurgent contre l’amendement de la loi d’extradition
Crédits : Wikipedia

Une arme déjà redoutée

Le quotidien hongkongais affirme que l’Académie chinoise des sciences a créé la première arme sonique portative au monde. Or, celle-ci peut causer des vertiges, des vomissements, des troubles intestinaux et de vives douleurs chez les personnes touchées. L’objectif ? Disperser plus facilement la foule lors des rassemblements et éviter que les heurts s’éternisent.

Faisant la taille d’un simple fusil, cette arme sonique contient un gaz spécial. Lorsque ce dernier est chauffé, un son dans une fréquence très basse est produit. Inaudible pour les humains, le son en question produit pourtant des vibrations attaquant les tympans, l’estomac ainsi que le cerveau. Agressées au moyen de ces armes, les manifestants n’auront d’autre choix que de déguerpir au plus vite.

Des armes soniques pour calmer les manifestations, ceci a déjà été vu aux États-Unis. Il s’agit des canons Long Range Acoustic Device (LRAD). En 2018, deux policiers ont été condamnés pour usage abusif lors d’une manifestation qui s’était déroulée en 2014 à New York. Présenté comme non-létal, ce type d’arme est pourtant dangereux, pouvant entre autres causer une perte de l’audition.

Articles liés :

La marine russe a testé une arme non létale extrêmement éblouissante

Le Pentagone tente de mettre au point une arme anti véhicules-bélier

Une “bombe ninja” pour tuer seulement les terroristes !