in

Chez les hommes, un régime à base de plantes réduit clairement les risques de cancer colorectal

cancer intestin
Crédits : JillWellington/pixabay

Selon une étude publiée dans la revue BMC Medicine, une alimentation à base de plantes riche en légumes, grains entiers, noix et légumineuses peut réduire de plus de 20% le risque de développer un cancer colorectal chez les hommes.

Le cancer colorectal est la quatrième cause de décès par cancer dans le monde. Bien que le dépistage et le traitement se soient améliorés au cours de ces dernières années, de nouvelles stratégies de prévention pour réduire le risque demeurent nécessaires.

L’une des pistes privilégiées reste l’alimentation. En effet, les viandes rouges et transformées ont déjà été associées à un risque accru. À l’inverse, les aliments riches en fibres alimentaires ont été liés à une diminution du risque de cancer colorectal, suggérant que les régimes à base de plantes pourraient jouer un rôle dans la prévention de la maladie. D’ailleurs, une nouvelle étude le confirme.

Cette étude de cohorte multiethnique impliquait un total de 79 952 hommes et de 93 475 femmes. Des modèles de Cox ont été utilisés pour estimer le risque de cancer colorectal en lien avec trois régimes à base de plantes : indice global de régime à base de plantes, indice de régime à base de plantes sain (grains entiers, fruits, légumes, huiles végétales, noix, légumineuses, thé et café) et indice de régime à base de plantes malsain (céréales raffinées, jus de fruits, sucres ajoutés, etc.).

Les chercheurs ont également comparé ces résultats avec les personnes consommant une alimentation à base d’aliments d’origine animale (graisses, produits laitiers, œufs, poisson, viande).

cancer colon
Crédits : iStock

Un risque réduit de 22% en moyenne

Au cours d’un suivi moyen de 19,2 ans, les chercheurs ont enregistré 4 976 nouveaux cancers colorectaux. La plupart des personnes diagnostiquées avaient plus de 60 ans. Il en ressort que ceux qui mangeaient les plus grandes quantités d’aliments sains à base de plantes avaient un risque de cancer de l’intestin inférieur de 22 % par rapport à ceux qui en mangeaient le moins. En revanche, les chercheurs n’ont trouvé aucun lien de ce type pour les femmes.

« Bien que des recherches antérieures aient suggéré que les régimes à base de plantes pourraient jouer un rôle dans la prévention du cancer colorectal, l’impact de la qualité nutritionnelle des aliments végétaux sur cette association n’était pas clair », souligne Jihye Kim, de l’Université Kyung Hee, en Corée du Sud. « Nos résultats suggèrent qu’une alimentation saine à base de plantes est associée à un risque réduit de cancer colorectal« .

Pour les auteurs, ce risque considérablement réduit pourrait s’expliquer par la présence d’antioxydants dans les aliments tels que les fruits, les légumes et les grains entiers. Ils sont en effet connus pour aider à réduire l’inflammation chronique qui peut conduire au cancer.

Le fait que les hommes aient tendance à avoir un risque plus élevé de cancer colorectal que les femmes pourrait également aider à expliquer pourquoi la consommation de plus grandes quantités d’aliments sains à base de plantes était associée à un risque réduit de cancer colorectal uniquement chez les hommes.

Enfin, les chercheurs soulignent qu’il ne s’agit que d’une étude observationnelle. Il y a donc clairement un lien entre le fait de consommer davantage de produits végétaux et un risque plus faible de développer un cancer colorectal. Cependant, on ne peut encore prouver qu’il s’agit véritablement d’une relation causale.

Brice Louvet

Rédigé par Brice Louvet

Brice est un journaliste passionné de sciences. Ses domaines favoris : l'espace et la paléontologie. Il collabore avec Sciencepost depuis près d'une décennie, partageant avec vous les nouvelles découvertes et les dossiers les plus intéressants.