in

Pourquoi les hommes feraient bien de se soucier de la qualité de leur sperme

Crédits : TBIT/Pixabay

Les femmes parlent souvent (entre-elles) de reproduction, de fertilité et bien sûr, d’horloge biologique. Cependant, les hommes sont dans les faits très concernés bien qu’ils n’en parlent que très peu. En effet, saviez vous que les caractéristiques du sperme sont essentielles pour la reproduction ?

De nombreuses études montrent que la capacité d’un couple hétérosexuel à avoir des enfants est fortement liée à la qualité du sperme produit par l’homme, ainsi que certaines autres caractéristiques relatives aux spermatozoïdes, comme leur morphologie ou encore leur façon de nager, tandis que l’âge de l’homme est également primordial.

Ce sujet nous donne l’occasion de citer un article paru dans le New York Times le 2 mai 2008, écrit par le Pr. Harry Fisch, directeur d’un centre de reproduction masculine :

« Nous savons qu’après 30 ans, il y a une baisse de testostérone d’1% par an. La testostérone c’est l’énergie, l’hormone nécessaire à un sperme de qualité. Il est beaucoup plus long pour un homme plus âgé d’avoir des enfants » expliquait alors le spécialiste, avant d’ajouter que « pour les hommes de plus de 40 ans, il y a une augmentation des « chances » de près de six fois, d’avoir un enfant qui souffrira d’autisme. (…) C’est directement lié à l’âge. »

Ainsi, plus l’homme vieillit, plus les risques sont importants pour l’enfant à naitre. Quant aux problèmes de fertilité chez les couples demandant des traitements, la cause a été identifiée à hauteur de 40% venant des hommes, 40% au niveau des femmes, et non identifiée pour les 20% restants. Cependant, beaucoup de femmes se font du mal en pensant vieillir à cause de la diminution de leur fertilité, tandis que très peu d’hommes ne se soucient de la qualité de leur sperme.

Ce fossé en terme de perception pourrait changer grâce à une start-up américaine portant le nom de Trak. Selon le quotidien britannique The Guardian, la société Trak a été validée par l’Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux (FDA) en mai 2016.

圖片 1
Crédits : trakfertility.com

« Cela ressemble à un mélange de frisbee, d’horloge et de blender. (…) Est-ce que cela pourrait changer la façon dont les hommes perçoivent leur santé reproductive ? Le premier pas est peut-être de rappeler aux hommes ne serait-ce que de penser à cette santé reproductive » pouvait-on lire dans l’article.

Le système développé par Trak permet le dépôt d’une goutte de sperme dans une sorte de cartouche à usage unique, tournant dans un appareil qui sépare les cellules à l’aide de la force centrifuge. L’appareil envoie directement une alerte sur le smartphone de l’intéressé par le biais d’une application dédiée. Cette alerte donne les résultats de la concentration du sperme, et l’application permet de suivre l’évolution de la qualité du sperme.

Deborah Lupton est une enseignante en sociologie à l’Université de Camberra (Australie), menant des recherches sur la santé, la grossesse et Internet. Cette chercheuse, interrogée par The Guardian, ne connait pas d’autres moyens pour les hommes de contrôler la qualité de leur sperme :

« On accorde tellement d’importance aux corps des femmes dans le processus de la procréation, dont pléthore d’applications, d’appareils pour surveiller la fertilité, spécifiquement pour les femmes. Il est temps que l’on focalise l’attention sur les hommes, et les technologies développées pour les aider eux. »

Sources : New York TimesSlateThe Guardian

Crédit photos : Trak