in

Hawaiian Airlines utilisera l’Internet de Starlink sur ses vols transpacifiques

Crédits : SpaceX

Après avoir signé un premier contrat avec le transporteur aérien américain JSX pour fournir Internet à plusieurs dizaines de jets semi-privés au moyen de sa constellation Starlink, SpaceX vient de signer avec un autre client aérien. Le 25 avril, la compagnie Hawaiian Airlines a en effet annoncé qu’elle utilisera Starlink pour fournir le Wi-Fi sur ses vols transpacifiques.

En mars 2021, SpaceX s’était rapprochée de la Commission fédérale des communications pour déposer une demande une licence autorisant l’exploitation des terminaux Starlink dans l’espace aérien, à bord des avions. Dans cet esprit, la société a développé des antennes dédiées qui, une fois installées, pourront être reliées aux stations au sol pour communiquer avec les satellites en orbite et fournir du haut débit.

Après plusieurs mois de pourparlers, SpaceX a finalement conclu son premier accord il y a quelques jours. Le service sera en effet disponible dans quelques mois pour les clients de JSX, un transporteur aérien indépendant proposant des vols intérieurs d’affaires dans plusieurs états américains. La compagnie pourra ainsi bientôt fournir le Wi-Fi en vol à une centaine de ses jets (Embraer ERJ-135 et ERJ-145).

Le premier contrat avec une grande compagnie

Nous savions que SpaceX avait également eu des discussions avec plusieurs compagnies aériennes au cours de ces derniers mois, dont Delta Airlines. Finalement, la société vient de conclure un second accord avec Hawaiian Airlines. Cette compagnie utilisera la constellation de satellites Starlink pour proposer du haut débit sur ses vols transpacifiques, entre les îles hawaïennes et les États-Unis continentaux, l’Asie et l’Océanie. Les appareils concernés seront les Airbus A330 et A321neo de la compagnie, ainsi qu’une flotte entrante de Boeing 787-9.

starlink
Crédits : danpend/Pixabay

Rendre l’expérience de vol plus agréable

« Nous avons attendu que la technologie rattrape nos normes élevées en matière d’expérience client, mais cela valait la peine d’attendre« , a déclaré Peter Ingram, président et chef de la direction de la compagnie aérienne. « Nos passagers peuvent s’attendre à une connexion Wi-Fi rapide, fluide et gratuite pour compléter notre hospitalité hawaïenne primée à bord. »

« Hawaiian Airlines s’assure que ses passagers profiteront de l’Internet haut débit comme nous l’attendons au 21e siècle« , a de son côté souligné Jonathan Hofeller, vice-président des ventes commerciales de Starlink chez SpaceX.

À bord des avions, les passagers pourront ainsi diffuser du contenu, jouer à des jeux en direct avec des amis au sol ou encore travailler et collaborer en temps réel. La connexion à Internet sera transparente, sans pages d’inscription ni portails de paiement.

Hawaiian devient ainsi la première grande compagnie aérienne à s’inscrire auprès de Starlink. Comme ce fut le cas pour JSX, la valeur de ce nouvel accord n’a cependant pas été divulguée. En surface, les utilisateurs Starlink peuvent s’attendre à voir des vitesses de téléchargement comprises entre 100 Mb/s et 200 Mb/s, et une latence aussi faible que 20 ms. En revanche, on ignore qu’elles seront les performances du réseau en vol. SpaceX, qui a déjà lancé 2 388 satellites pour étendre sa constellation, n’a en effet pas encore communiqué sur ce point.