in

Cette société développe un type d’exosquelette pour une utilisation dans la réalité virtuelle

Crédits : Sound on / Pexels

Après avoir présenté un premier gant haptique, la start-up HaptX a décidé de développer un exosquelette. L’objectif ? Faire ressentir la réalité virtuelle à l’utilisateur dans tout son corps avec un réalisme sans précédent.

Un exosquelette pour la réalité virtuelle

Depuis quelques années, les exosquelettes sont au cœur de plusieurs projets dans de nombreux domaines d’application. Citons notamment l’exosquelette capable de rendre les humains vingt fois plus forts, celui aidant les enfants souffrant de paralysie cérébrale ou encore celui capable d’arrêter les balles de façon instantanée. Comme l’explique Tech News Inc dans un article du 24 février 2022, la société HaptX développe quant à elle actuellement un tout autre genre d’exosquelette pour une utilisation dans la réalité virtuelle.

En 2017, HaptX avait dévoilé un premier gant haptique : le HaptX Glove. Pour ses créateurs, il s’agissait d’aller beaucoup plus loin que les gants déjà disponibles sur le marché, ces derniers permettant une simple sensation de vibration. En effet, le gant haptique de HaptX donne la possibilité de ressentir différentes textures et formes, mais également une palette de sensations liées à la dureté et la température.

gant haptique HaptX
Crédits : HaptX

Un possible lancement en 2024

L’exosquelette robotique de HaptX actuellement en projet est quant à lui un type de combinaison haptique relié à une plateforme de déplacement. Par ailleurs, la start-up désire y associer sa propre technologie de micro-fluide. Le but est entre autres de faire ressentir à l’utilisateur la forme, la texture ou encore le poids d’un objet virtuel. En somme, il s’agit d’une véritable extension du HaptX Glove à l’intégralité du corps.

En 2020, la National Science Foundation (NSF) (une agence du gouvernement des États-Unis soutenant la recherche) a débloqué la somme de 1,5 million de dollars pour aider le développement de cet exosquelette. Néanmoins, cette combinaison promettant un retour haptique réaliste sur tout le corps n’est pas pour tout de suite. Pour l’instant, HaptX table sur un lancement en 2024 si le développement se déroule comme prévu.

En 2021, HaptX avait proposé une nouvelle version de son gant : le HaptX Gloves DK2. Avec 133 points de rétroaction tactile par main, ces gants sont spécialement conçus pour les professionnels de la simulation, du design industriel et de la robotique. Il s’agit ici du retour de force le plus fort (plus de 18 kg) et du suivi de mouvement le plus précis sur le marché des gants haptique.