in

Hand’Speaker: Voici le gant qui donne la parole aux sourds et muets

Crédits : Capture vidéo

Né de l’imagination de cinq étudiants ingénieurs nancéiens, ce gant d’un tout nouveau genre va permettre aux sourds et muets de pouvoir communiquer avec les personnes non initiées à la langue des signes. Explications.

C’est en cherchant un moyen de permettre aux sourds et muets de pouvoir communiquer avec des personnes ne maîtrisant pas la langue des signes que l’idée d’un gant connecté a émergé dans l’esprit de cinq étudiants de l’École des mines de Nancy. Ils ont ainsi créé Hand’ Speaker, un dispositif novateur qui se propose de traduire les gestes du langage des signes en paroles intelligibles par le commun des mortels.

« Nous avons choisi de favoriser l’insertion des malentendants parce qu’à Nancy, nous disposons de linguistes et de spécialistes du langage. Et dans notre entourage, nous connaissons un étudiant qui est sourd-muet », expliquait, il y a quelques mois, l’un des concepteurs à l’Est-Républicain.

Une communication rétablie dans les deux sens

Comment Hand’ Speaker fonctionne-t-il ? Grâce à de nombreux capteurs placés à des endroits spécifiques de la main, le gant est en mesure de suivre avec une extrême précision les mouvements des doigts et des articulations. De cette façon, il lui est possible de déterminer avec une grande justesse les mots prononcés par l’utilisateur dans la langue des signes et de les retranscrire en synthèse vocale, via un micro connecté à un smartphone. Les gestes se transforment ainsi en paroles quasi instantanément !

De même, lorsqu’un individu s’adresse oralement à l’utilisateur, le micro se charge de convertir les paroles prononcées en caractères alphabétiques qui s’afficheront sur l’écran du téléphone. La personne atteinte de surdité peut de cette façon comprendre les mots prononcés par son interlocuteur sans avoir à lire sur ses lèvres.

Perspectives d’avenir

D’ores et déjà récompensé par de nombreux prix, ce projet pourrait bien littéralement révolutionner la vie des personnes sourdes/muettes en rétablissant la communication avec le reste de la population et en leur facilitant, par la même occasion, l’accès à la vie professionnelle. Rappelons à ce titre que 60 % des personnes atteintes d’une surdité sévère sont actuellement au chômage.

Si Hand’ Speaker n’en est encore qu’au stade de prototype, l’un de ses cinq créateurs, Salah Ghamizi, prévoit de créer prochainement sa propre start-up afin de pouvoir commercialiser le produit.

Source : Sciences & Avenir