in

Une grenouille de l’ère des dinosaures retrouvée avec le ventre plein d’œufs

grenouille
La grenouille gravide a été découverte en Chine et vivait il y a 100 millions d’années aux côtés des dinosaures. Crédits : Baoxia Du et al/Royal Society B : Biological Sciences

Une découverte paléontologique exceptionnelle a été faite dans le nord-ouest de la Chine. En effet, une grenouille fossilisée, appartenant à l’espèce Gansubatrachus qilianensis, a été trouvée avec son ventre rempli d’œufs, ce qui a permis de révéler des détails rares sur la reproduction de ces animaux il y a environ 100 millions d’années, à l’époque du Crétacé.

Une découverte rare

Les fossiles de grenouilles du Mésozoïque sont peu fréquents dans les archives paléontologiques, en particulier ceux qui conservent des tissus mous. Les informations sont donc limitées sur les premières caractéristiques de leur histoire biologique, d’où l’intérêt de cette nouvelle découverte.

Une équipe de chercheurs présente en effet le cas d’une grenouille du Crétacé inférieur du nord-ouest de la Chine présentant des masses d’œufs dans le corps, mais aussi dans l’oviducte, la partie de l’appareil reproducteur féminin où les œufs sont stockés avant d’être pondus. Ainsi, la grenouille portait à la fois des œufs déjà développés et d’autres en cours de maturation, ce qui montre qu’elle était dans un état reproducteur avancé.

Les chercheurs ont utilisé des tomodensitométries (CT) pour construire un modèle haute résolution du squelette de la grenouille et ont analysé la composition de ses œufs à l’aide de rayons X. L’analyse a révélé que le squelette de la femelle était encore immature, suggérant qu’elle était capable de se reproduire avant d’être pleinement développée physiquement.

Il s’agit d’une caractéristique courante chez de nombreux animaux modernes. Cependant, elle n’avait jamais été directement documentée chez les grenouilles et les crapauds anciens. Or, comprendre les stratégies de reproduction employées par les premières grenouilles pourrait nous offrir des informations précieuses sur leur histoire reproductive complète.

grenouille
Impression d’artiste de la vie des grenouilles au Crétacé. Crédits : Baoxia Du et al/Royal Society B : Biological Sciences

Tuée pendant l’accouplement

La grenouille fossilisée a été trouvée dans un état d’accouplement, suggérant qu’elle aurait pu être tuée par un mâle pendant l’accouplement, peut-être par suffocation ou par noyade. Pour rappel, les grenouilles, comme de nombreux amphibiens, ont une méthode de reproduction particulière appelée amplexus. Pendant ce processus, le mâle s’accroche à la femelle, parfois pendant des jours, pour faciliter la libération des œufs et la fécondation.

Les chercheurs excluent d’autres causes de décès telles que la vieillesse ou des facteurs environnementaux majeurs.

Cette découverte offre un aperçu fascinant du développement et des stratégies de reproduction des grenouilles anciennes, ajoutant des informations précieuses à notre compréhension de leur évolution biologique au cours des périodes géologiques passées.

Les détails de l’étude sont publiés dans la revue Royal Society B. : Biological Sciences.