in

Nukumi, l’un des plus gros requins connus, se dirige t-elle vers l’Europe ?

Crédits : Elias Levy

Nukumi, un grand blanc femelle marquée l’année dernière, traverse l’Atlantique depuis plus de deux mois. Elle pourrait aujourd’hui se diriger vers la Méditerranée, selon des spécialistes. Un parcours exceptionnel pour cette espèce. 

La Reine de l’océan

En septembre 2020, une équipe de l’organisation à but non lucratif OCEARCH avait organisé une séance de marquage des grands requins blancs à l’Est du Canada dans le but de mieux appréhender leurs déplacements. À terme, ces informations peuvent en effet s’avérer très utiles pour les campagnes de conservation. D’autant que les grands blancs de la région jouent en un rôle essentiel dans cet écosystème, garantissant que tous les poissons de la région ne soient pas consommés par les phoques.

À cette occasion, plusieurs spécimens avaient été capturés pour être équipés d’une balise GPS. L’un de ces requins, une femelle, était alors sortie du lot. Mesurant plus de cinq mètres de long et pesant plus de deux tonnes, ce grand requin blanc était âgé d’environ cinquante ans.

Baptisée Nukumi (“grand-mère sage et légendaire” dans la langue des Micmacs, un peuple amérindien de la côte nord-est d’Amérique), elle est le plus gros requin jamais marqué par l’association dans la région. C’est également l’une des plus vieilles. Pour rappel, l’espérance de vie de ces poissons dépasse rarement les soixante ans.

Ses premières portées, nées il y a environ trente ans, ont probablement eu des petits à leur tour. C’est vraiment humiliant de se tenir à côté d’un tel animal“, avait alors déclaré le chef de l’expédition Chris Fischer.

requin nukumi
Nukumi, 50 ans, est le plus grand requin blanc jamais marqué dans l’Atlantique Nord-Ouest. Crédits : Chris Ross

Une trajectoire inhabituelle

Le site de l’association permet à quiconque de suivre les déplacements de ce requin, et ceux d’autres spécimens marqués par l’association. Son territoire, immense, s’étend normalement du Massachusetts jusqu’en Floride, en passant par les Bermudes. Mais il semblerait que Nukumi ait des envies d’ailleurs. En effet, depuis plus de deux mois, celle que les biologistes surnomment “la reine de l’océan” est en train de traverser l’océan, peut-être en direction de l’Europe.

D’après sa balise GPS, Nukumi aurait même traversée la dorsale médio-atlantique, un relief sous-marin qui sert habituellement de barrière naturelle. Habituellement, les requins ne s’aventurent jamais au-delà, préférant plutôt faire demi-tour.

requin nukumi
Crédits : capture d’écran ocearch.org/tracker

À l’heur où l’on écrit ces lignes, difficile de dire où le requin se situe précisément, dans la mesure où son dernier “ping” a été enregistré le 11 avril dernier. Pour le spécialiste Bob Hueter, d’Ocearch, “si elle n’a fait pas demi-tour, elle pourrait se rendre au large d’îles ou sur des monts sous-marins de l’Atlantique est, des endroits comme les Açores. Ou peut-être se dirigera-t-elle vers la mer Méditerranée, car il y a déjà des requins blancs là-bas“.

Quant à savoir pourquoi Nukumi s’éloigne autant de son terrain habituel, Bob Hueter souligne qu’elle est peut-être en quête d’un nouvel endroit pour donner naissance à ses petits, à l’abri d’autres prédateurs.