in

Grâce à cet abat-jour, la cueillette des champignons se fait dans votre salon !

Crédits : Hans / Pixabay

Dans une démarche à la fois artistique et pragmatique, un jeune designer danois a mis au point une lampe « vivante » sur laquelle poussent des champignons comestibles. Le projet se veut d’ailleurs écologique de bout en bout par l’usage de déchets issus des industries agricoles et textiles. Laissez vos bottes au placard, la cueillette se fera désormais dans votre salon !

Baptisée MYX, cette curiosité comestible est moulée à partir de fibres végétales recyclées. Celles-ci représentent un milieu idéal au développement du mycélium, le réseau filamenteux d’où émergent les champignons proprement dits ; trois semaines de mise en culture sont nécessaires pour que le mycélium colonise chaque fibre de la structure, formant un tissu « vivant, souple et doux » d’après Jonas Edvard, designer du concept.

Cité par la revue « this is paper », l’homme exprime les fondements et l’objet de sa création : « Nous vivons une ère de gâchis et devons en conséquence développer de nouveaux systèmes afin d’optimiser les déchets de la société post-industrialisée dans laquelle nous vivons encore. »

Recyclable et réutilisable à 100%

Une fois que l’abat-jour à moisissures aura intégré votre décoration intérieure, il faudra encore patienter deux semaines avant de pouvoir récolter les fameux pleurotes. Qu’advient-il de la lampe après la cueillette ? Celle-ci peut, une fois séchée, être réutilisée en tant que matériau « léger, à la fois compostable et durable » peut-on lire sur le site du jeune danois. Son projet sera présenté à l’édition 2014 de Maison et Objet à Paris.

les champignons ont par ailleurs déjà fait l’objet d’études de design, comme en témoignent les chaises fongiques créées par deux étudiants à l’université de Philadelphie ; de son côté, un mycologue du nom de Philip Ross développé des briques de mycélium à même de se « souder » naturellement entre elles.

Sources : wedemain, MYX, thisispaper