in

Grâce à cette invention ingénieuse, la circulation automobile devient une source d’électricité !

Capture vidéo Youtube

On connaissait déjà les turbines hydrauliques utilisant les flux marins ou les rivières comme source d’énergie verte. Mais aujourd’hui, on peut désormais faire de même avec la circulation. Recycler toute la journée les mouvements d’air provoqués par la circulation des véhicules, que ce soit sur l’autoroute, en ville ou partout où roule une voiture, cela est possible grâce à une turbine qui a été nommée Enlil.

Une société turque à la base de l’innovation

C’est la société Devecitech qui possède aujourd’hui ces turbines Enlil. Il s’agit donc d’une start-up turque basée à Istanbul, dont les turbines sont actuellement en phase de test dans cette même ville. La société est très fière du système et de la technologie qui se cache derrière Enlil.

Les ingénieurs à l’origine du projet et les directeurs de la start-up disent que ce sont les actions d’Elon Musk qui les ont inspirés pour imaginer leurs turbines. Les hashtags présents sur cette publication Instagram vont d’ailleurs dans ce sens. Ce post est aussi une excellente représentation schématique du projet :

Ils inscrivent leur invention dans une démarche de création de villes intelligentes. Ce concept date de 1992, et de nombreuses villes (françaises et internationales) réfléchissent à la question, en cherchant des moyens de parvenir à créer un environnement urbain intelligent.

Comment fonctionne cette turbine ?

La turbine Enlil est donc posée en bordure de route. Les pales ont été créées pour absorber le courant d’air des véhicules passant à proximité. Ainsi, le dispositif tourne et vient alimenter une turbine en électricité statique. Sur les diverses photos, on peut aussi voir un panneau solaire installé sur l’engin. On pense qu’il a deux utilités :

  • Aider au démarrage de la turbine, car l’effet d’inertie peut rendre cela compliqué.
  • Fournir l’énergie à l’appareil mesurant les taux de CO2. Parce que oui, en plus de l’électricité verte, le système permet d’avoir un relevé précis du taux de CO2 dans l’air.

Est-ce que c’est vraiment efficace ?

La société affirme pouvoir créer un kilowatt d’énergies par heure et par turbine.

Mais cela représente quoi concrètement ?

Avec 1 kilowatt, on peut :

  • Faire cuire un poulet au four pyrolyse
  • Laisser sa télévision allumée entre 3 et 5 heures selon la technologie du poste
  • Lancer une lessive
  • Faire fonctionner pendant 7 heures 7 lampes basse consommation

En France cela donnerait quoi ?

En 2014, la France comptait 142 autoroutes, soit 10 950 kilomètres au total. À cela s’ajoutent 9 100 kilomètres de routes nationales, plus les 630 000 kilomètres de routes communales dont il faut tenir compte. Sur les vidéos en ligne, on peut voir que les turbines sont placées entre 20 et 50 mètres les unes des autres. Faites le calcul…

Bien sûr, il faut tenir compte de certains aspects techniques :

  • la circulation et le vent présents sur la route avant d’installer des turbines
  • la sécurité des piétons, notamment en bord de route

Cela dit, j’ai hâte qu’une étude soit réalisée sur le sujet, pas vous ?

Source : EDF – Wikia – Devecitech

Articles liés :

Voici Summit, le supercalculateur le plus puissant du monde !

Une IA a simulé 100 000 coupes du monde et découvert qui pourrait gagner cette année

Une ville néerlandaise crée les premières maisons habitables imprimées en 3D !