in

Google veut soumettre sa voiture autonome à des conditions extrêmes

Google compte faire circuler sa voiture autonome dans l’État de l’Arizona, afin de la tester face aux fortes chaleurs et aux tempêtes de poussière. La Google Car a déjà roulé plus de 2 millions de kilomètres. Selon Google, un tel kilométrage lui permet d’avoir l’expérience d’une personne qui aurait roulé pendant 90 ans. Par contre, la Google Car n’est pas préservée des accidents de la route.

La firme compte soumettre son système à des conditions désertiques de l’Arizona et tester ses véhicules autonomes sous un soleil de plomb (jusqu’à 50°C) et ce, sur de longues distances. L’objectif serait de mettre à mal les systèmes intégrés du véhicule et de vérifier leur fonctionnement sous les conditions extrêmes de cet État.

« La région de Phoenix comporte des conditions désertiques particulières, ce qui va nous aider à mieux comprendre comment nos capteurs et nos véhicules peuvent opérer avec des températures extrêmes et de la poussière dans l’air », explique Jennifer Haroon, en charge des opérations business du programme Google Car, dans des propos rapportés par Reuters.

La poussière et la chaleur extrême ne sont pas les seules difficultés que la Google Car doit apprendre à gérer. Il faudra également que Google se penche sur la question de la conduite par temps de tempête, de pluie et de neige ainsi que sur du verglas ou dans un brouillard. Une autre question à travailler est celle des travaux ayant lieu sur la chaussée, des piétons, des animaux et des cyclistes qui peuvent sortir de nulle part et comment la voiture peut gérer ces circonstances inattendues.

Source: generation-nt