in

Google veut faire d’Android le plus grand détecteur de séismes au monde !

Crédits : iStock

Le géant Google a récemment fait part de son intention d’utiliser les accéléromètres des smartphones Android afin de détecter les tremblements de terre. Il s’agit notamment de permettre à des millions de personnes vivant dans les zones à risque de bénéficier d’un système de détection et d’alerte fiable.

Des mini sismomètres

Et si Android devenait le plus vaste système de détection des séismes au monde ? Google a affirmé travailler sur ce genre de projet dans un billet de blog publié le 11 août 2020. Dans sa publication, le géant évoque l’Android Earthquake Alerts System. Ce dispositif permet d’analyser les données des accéléromètres des smartphones, ceux-ci servant habituellement à déterminer l’orientation de l’appareil.

Or, les accéléromètres peuvent aussi permettre de détecter les ondes primaires, c’est-à-dire les ondes les plus rapides et les moins violentes. Autrement dit, pour Google, les accéléromètres sont tout autant de mini sismomètres ! Par ailleurs, si un nombre plus important de smartphones repèrent ces ondes primaires, cela peut signifier l’arrivée probable d’ondes secondaires, plus lentes et plus puissantes. Ainsi, ceci laisserait le temps à Google d’envoyer une notification aux utilisateurs Android des régions concernées.

Ce système de prévention incarne une sorte de course entre la vitesse à laquelle les signaux d’un téléphone voyagent et la vitesse du séisme lui-même. Logiquement, le système devrait donc être moins efficace pour les utilisateurs se trouvant très proches de l’épicentre. En effet, ces derniers seront plus rapidement touchés par le tremblement de terre.

seisme google android detection
Crédits : capture YouTube / Android

Bientôt disponible partout

Google explique que des centaines de millions de personnes vivent dans des régions sujettes aux séismes. Toutefois, ces zones ne sont pas toujours équipées de systèmes de prévention fiables. Rappelons au passage qu’il s’agit d’installations très coûteuses. Évoquons également le fait que Google travaille actuellement avec l’Institut d’études géologiques des États-Unis (USGS) et Bureau des services d’urgence de Californie. Il est question d’un programme pilote permettant de tester le système en conditions réelles dans une région à risque. En effet, cet état se situe en plein sur la célèbre faille de San Andreas.

À l’avenir, le dispositif pourrait donc à terme faire l’objet d’une diffusion dans le monde entier. Selon Google, la fonctionnalité inédite sera mise en place via le Google Mobile Services et concernera les appareils Android 5.0 et plus. Par ailleurs, aucune mise à jour ne sera nécessaire et la fonctionnalité pourra être désactivée si besoin dans les paramètres.

Voici une brève vidéo de présentation de l’Android Earthquake Alerts System :