in

Voici Google Soli, une technologie capable d’analyser votre langage corporel sans caméras

Crédits : ATAP

Par le biais de sa division travaillant sur des projets de technologies avancées, Google a mis au point un genre de radar assez étonnant. Ce dernier est tout simplement capable d’analyser le langage corporel des humains sans l’aide de caméras.

Un dispositif radar déjà disponible

Rappelons tout d’abord que le langage corporel est la principale forme de communication non-verbale. Cela inclut nos gestes, nos expressions faciales ou encore nos postures. Ces signaux traduisent nos sentiments, la plupart du temps indirectement et de manière inconsciente. Et si un ordinateur pouvait analyser l’ensemble de ces signaux, et donc notre comportement et nos émotions sans avoir besoin de caméras ? C’est justement l’objectif de la division Advanced Technology and Products (ATAP) de Google avec son projet Google Soli.

« Vous êtes la seule interface dont vous avez besoin », peut-on lire sur la plateforme officielle du projet. Comme l’explique Wired dans un article du 1er mars 2022, l’absence de caméra est comblée par la présence d’un dispositif radar. Ce projet en route depuis 2015 a déjà donné lieu à plusieurs applications pratiques. En effet, le smartphone Google Pixel 4 actuellement disponible sur le marché en est équipé. Cette fonction permet d’activer le mode « snooze » ou encore d’effectuer un simple geste de la main afin de mettre une musique sur pause.

google soli
Crédits : ATAP

Une avancée technologique source d’interrogations

Il faut savoir que le dispositif capteur Soli est relativement onéreux, si bien que Google n’a pas réitéré l’offre pour son smartphone Pixel 5. En revanche, il intègre l’écran intelligent Nest Hub de seconde génération. Ainsi, le dispositif est par exemple capable de surveiller le sommeil de l’utilisateur sans aucun contact avec son organisme. En effet, il est seulement question d’analyser les mouvement de sa poitrine. Il s’agit d’un virage effectué par Google au niveau de l’application de cette technologie. Ainsi, l’utilisateur n’a plus a constamment effectuer des gestes puisque le capteur peut analyser naturellement le langage corporel afin de proposer ses services et répondre aux attentes.

Le dispositif peut également analyser l’orientation du visage et du corps et se servir de ces données pour faciliter l’usage des appareils. Selon les chercheurs à l’origine du projet, le concept de proxémie est au cœur des travaux. Il s’agit de la relation que les individus entretiennent avec la distance sous tous ses aspects, à savoir physique, perçue ou encore les représentations de ce qui se trouve proche ou loin. L’ordinateur reçoit ainsi l’aide d’une intelligence artificielle pour donner un sens à ces données.

Les équipes de l’ATAP ont affirmé avoir entraîné eux-mêmes les algorithmes à leur domicile, profitant des confinements successifs en lien avec la pandémie de Covid-19. S’il s’agit réellement d’une avancée technologique, la question de la vie privée se pose toutefois. En effet, il est à nouveau question de confier à Google un ensemble de données, ce qui pourrait ne pas plaire à un grand nombre de personnes.