in

Goodyear présente son pneu destiné aux futures voitures volantes !

Crédits : Goodyear

Présenté lors du Salon international de l’automobile de Genève 2019, le Goodyear Aero est un pneu hybride. Celui-ci, destiné aux aéronefs à décollage et atterrissage verticaux (VTOL), serait capable de se transformer en rotor !

Un engin spécialement créé pour ce pneu

Alors que les projets de taxi-volants se sont multipliés ces dernières années, la perspective d’un pneu hybride se changeant en rotor pourrait avoir un grand intérêt. Actuellement se déroule le Salon international de l’automobile de Genève (7 au 17 mars 2019) et à cette occasion, le fabricant de pneumatiques américain Goodyear a présenté sa dernière innovation, comme l’indique un communiqué.

« Le pneu sert de groupe motopropulseur pour transférer et absorber les forces sur la route et de système de propulsion aéronautique pour fournir la portance nécessaire dans les airs », a déclaré Goodyear.

Lors du Salon de l’auto a donc été dévoilé un appareil 2 en 1 servant de faire valoir aux pneumatiques intelligents qui l’équipent, comme le montre la vidéo de présentation visible en fin d’article. La principale particularité de ce pneu réside dans le fait qu’il peut se muer en rotor basculant pour permettre le décollage et le vol. Par ailleurs, Goodyear a indiqué que les roues étaient assez résistantes pour supporter l’importante vitesse de rotation nécessaire au décollage vertical.

Crédits : Goodyear

Des pneus gavés de technologie

Outre la perspective de passer facilement du sol aux airs, le pneu Goodyear Aero utiliserait la force magnétique pour fournir une propulsion sans frottement. Cela permettrait des vitesses assez élevées au sol et – lorsque la roue se trouve inclinée – le soulèvement du véhicule ainsi que sa propulsion vers l’avant.

Il est également question de capteurs à fibre optique et d’intelligence artificielle. Les capteurs à fibre optique auront pour mission de surveiller les conditions de la route ainsi que l’usure et l’intégrité structurelle du pneu. Quant à l’intelligence artificielle, celle-ci fera le lien entre les pneus et le véhicule. Ce dernier pourra donc adapter sa conduite en fonction de différents paramètres, ou encore identifier des problèmes liés aux pneus.

D’autres pneus intelligents

En fin d’année 2018, deux concurrents de Goodyear se sont distingués avec leurs concepts respectifs de pneu sur route, à savoir Hankook et ses Aeroflow et Hexonic et Michelin avec son Vision. Le pneu Aeroflow s’ouvre d’une dizaine de centimètres en son centre afin de faire apparaître un système aérodynamique dont la mission est d’augmenter l’appui du véhicule en aspirant l’air dans une turbine. Le pneu Hexonic est composé de petits blocs indépendants de forme hexagonale, ayant la capacité de s’écarter afin de laisser place à des canaux d’évacuation pour l’eau. Quand au Vision, celui-ci est fabriqué avec des matériaux naturels de récupération, et contient de nombreux capteurs dans sa gomme.

Lors du Salon de l’automobile de Genève 2016, Goodyear avait déjà étonné avec son pneu Eagle-360. Destiné aux voitures autonomes de demain, ce pneu a la principale caractéristique d’être… sphérique ! En 2018, le fabricant avait présenté un pneu végétal rempli de mousse pour limiter la pollution.

Voici la vidéo de présentation du pneu Goodyear Aero :

Source

Articles liés :

Regardez cette Audi e-tron remontant une piste de ski à très forte inclinaison !

La vision futuriste de McLaren sur la Formule 1 100 % électrique en 2050

Une start-up allemande dévoile un pneu de vélo imprimé en 3D et… increvable !