in ,

Enfilez cette combinaison et glissez-vous dans la peau de vos grands-parents !

Crédits : Capture vidéo

Parce que rien ne vaut le vécu, une société a mis au point une combinaison vous permettant de vous glisser dans la peau d’une personne âgée. Sensations garanties, ou pas.

Tout n’est qu’une histoire d’assurance. Véritable simulateur de vieillesse, cette étrange combinaison présentée lors du Consumer Electronic Show (CES) 2016, qui s’est tenu à Las Vegas du 6 au 9 janvier dernier, permet donc à son utilisateur de se glisser dans la peau de vos grands-parents. Vous en rêviez depuis des années ? Ils l’ont fait.

Nous devons ce petit bijou technologique à la société américaine Genworth, spécialiste de l’assurance et de la prévoyance. Le but, vous l’aurez compris, et de vous rendre compte de ce qui vous attend dans le futur pour, in fine,  vous inviter à souscrire à une assurance sur le long terme. Et pour cela, les ingénieurs et autres experts en gérontologie ont pensé à tout. Vraiment, à tout.

Tout d’abord, la combi. Lestée avec des poids faits en tungstène, un métal particulièrement lourd, à des points-clés afin de restreindre le mouvement et reproduire les problèmes de posture, elle simule un gain de poids de 5 à 7 kilos, couplé avec une perte de muscles. Inutile de vous aligner sur un 100 m donc. Mais le plus impressionnant reste le casque, spécialement conçu pour reproduire différents problèmes d’audition grâce à des écouteurs et des microphones imitant une perte d’audition, des acouphènes et encore une aphasie. Concernant la vue, de petites caméras useront de la réalité augmentée pour simuler un glaucome, ou encore une cataracte. Des gants et bottes ont également été lestés pour simuler des problèmes d’arthrite … Bref, tout a donc été fait pour vous glisser dans la peau d’un « vieux ».

Capture d’écran 2016-01-14 à 20.24.19
Crédits : Genworth

Le projet vise donc à sensibiliser les plus jeunes sur les difficultés rencontrées par leurs anciens. Enfiler une combinaison pour expérimenter le déclin physique lié à l’âge a une tenue, certes, empathique, et même si l’intention première consiste à nous vendre une assurance, elle tend à nous faire profiter de notre corps, tant qu’il n’a pas atteint les 60 ans.

Source : Genworth