in

Gliese 710, l’étoile qui fonce vers notre Système solaire

Crédits : iStock

Dans un peu plus d’un million d’années, l’étoile Gliese 710 sèmera le trouble dans notre système solaire en perforant le nuage d’Oort. Une nuée de comètes pourrait accompagner son passage, menaçant ainsi tout le système solaire interne.

Projetons-nous dans un peu plus d’un million d’années. Dans 1,35 million d’années plus exactement. Vous ne serez plus là, je ne serais plus là non plus et rien ne nous dit aujourd’hui que l’humanité aura subsisté jusqu’ici. Si tel est le cas, nos descendants devront néanmoins faire face à une sérieuse menace : l’étoile Gliese 710 de type naine orange qui devrait alors perforer le nuage d’Oort, un vaste ensemble de corps approximativement situé entre 20 000 à 30 000 unités astronomiques jusqu’à plus de 100 000 ua (une UA équivaut à la distance Terre — Soleil, soit environ 150 millions de km), bien au-delà de l’orbite des planètes et de la ceinture de Kuiper. S’en suivront alors des nuées de comètes en direction de notre planète, mais pas que.

Les Terriens ne seront pas les seuls menacés. Il est prudent de penser que dans les temps prochains, l’Homme aura colonisé Mars. Les habitants des stations orbitales seront alors eux aussi concernés, tout comme les satellites de Jupiter et de Saturne. Pour le moment, cette étoile du futur ne se trouve qu’à 64 années-lumière de la Terre en direction de la Constellation du Serpent avec une taille deux fois plus petite que le Soleil. Astronomiquement parlant, elle n’est pas loin, elle se rapproche petit à petit et compte bien semer la zizanie : « Gliese 710 va déclencher une pluie de comètes [visibles à l’œil nu] dans les parages de la Terre d’une densité d’environ 10 comètes par an pendant trois à quatre millions d’années », ont expliqué les astronomes Filip Berski et Piotr A. Dybczynski de l’université Adam Mickiewicz, en Pologne.

Les scientifiques n’ont pas encore précisé l’impact de Gliese 710 sur l’ensemble du système. Toutefois, selon de récents calculs obtenus grâce à Gaia, l’observatoire spatial de l’Agence spatiale européenne (ESA) chargé de cartographier toutes les étoiles de la Voie lactée, Gliese 710 brillera autant que Mars dans le ciel terrestre lorsqu’elle se trouvera à 77 jours-lumière de la Terre. Jamais une étoile ne sera passée aussi près.

Source