in ,

Des girafes blanches aperçues dans le nord du Kenya !

C’est cette fois au Kenya que furent observées pour la troisième fois au monde des girafes d’un blanc immaculé !

L’existence de ces girafes avait déjà été mentionnée en juin dernier par un chanceux villageois appartenant à la localité de Garissa, au Kenya. Les conservateurs de la réserve Ishaqbini Hirola ne tardèrent pas à vérifier les faits en immortalisant leur découverte officielle dans une vidéo de quelques secondes !

C’est avec une agréable surprise que l’on peut y découvrir une mère et son girafon arpenter la savane kenyane ! Leur particularité ? Un pelage dépigmenté qui fait tache parmi le reste du troupeau. Atteintes d’une mutation génétique caractéristique d’une maladie pigmentaire appelée « leucisme », ces girafes détiennent une dégénérescence cellulaire provoquant l’absence de cellules pigmentaires ! Elles ne sont en revanche pas albinos grâce à une production continue de pigment sombre à la surface de certains tissus fins, vous pouvez notamment observer leurs yeux d’un noir profond et des variances de teintes à la surface de leur pelage.

Les conservateurs l’affirment : la rareté de ces girafes les classe dans la catégorie des espèces en voie de disparition ! Uniquement aperçues trois fois, elles comptabiliseraient néanmoins près de 8500 individus répartis en Somalie, en Éthiopie du Sud et dans le nord du Kenya. Elles avaient en effet déjà été observées en janvier 2016 dans le parc national de Tarangire, situé en Tanzanie, puis quelques mois plus tard dans la même réserve kenyane.

Considérées comme vulnérables de par leur pelage, ces girafes ne sont pas les seules espèces atteintes de leucisme. Alligators, cerfs, crapauds, hippopotames, lapins, lions ou encore ours blancs ont déjà été observés en totale liberté !

Crédits : Liam Quinn / flickr
Crédis : Wikipedia

Source : TheGuardian, HirolaConservation