in

Un gigantesque impact à l’origine de Phobos et Deimos, les deux lunes de Mars ?

Crédits : NASA/JPL/University of Arizona

Selon deux équipes de chercheurs, Phobos et Deimos, les deux lunes de Mars, pourraient être les résultats d’un fort impact sur la surface de la planète rouge il y a des millions d’années.

Elles ne sont pas très grandes. Phobos et Deimos, respectivement dotés d’un diamètre de 24 et 12 kilomètres, se seraient formées à partir des débris générés par un fort impact ayant secoué la surface de Mars il y a des millions d’années. À l’origine de ces travaux, les physiciens M. Robin Canup (Southwest Research Institute, Boulder, Etats-Unis) et Robert I. Citron (Université de la Californie, Berkeley, États-Unis) qui à distance, sont parvenus aux mêmes conclusions.

De par leur petite taille et leur surface parsemée de cratères, les astronomes ont longtemps pensé que la force gravitationnelle de Mars avait arraché Phobos et Deimos de la ceinture d’astéroïdes. Une hypothèse encore défendue par de nombreux scientifiques, mais les avis divergent. Déjà au début des années 90, le géologue Robert Craddock avançait l’idée que les deux lunes seraient nées de Mars après l’impact d’un corps massif sur la surface de la planète. Abandonnée pendant plusieurs années, l’idée a récemment été reprise indépendamment par Canup et Citron.

Les chercheurs sont parvenus à des résultats mathématiques confirmant la thèse de Craddok. Généré par l’impact sur la surface de Mars d’un corps massif, probablement dix fois plus massif que Cérès, le plus grand astéroïde connu, un disque de débris ainsi formé aurait donné naissance aux deux lunes de Mars.

Pour parvenir à ce résultat, les physiciens ont réalisé des simulations et des calculs sur les orbites circulaires de Phobos et Deimos. Selon les chercheurs, ces trajectoires qui voient les deux lunes rester proches de Mars ne sont compatibles qu’avec l’origine par impact. Au contraire, si les satellites étaient issus de la ceinture d’astéroïdes, aujourd’hui ils suivraient des orbites elliptiques.

Sources : Icarus, American Astronomical Society

– Illustration : Cratère sur Phobos / NASA/JPL/University of Arizona

Brice Louvet

Rédigé par Brice Louvet

Brice est un journaliste passionné de sciences. Ses domaines favoris : l'espace et la paléontologie. Il collabore avec Sciencepost depuis près d'une décennie, partageant avec vous les nouvelles découvertes et les dossiers les plus intéressants.