in

Game of Thrones : ces parents qui pourraient avoir des regrets après le dernier épisode

Crédits : HBO

Alerte spoilers : cet article informe sur des éléments clés de l’épisode 5 de la saison 8 de Game of Thrones. À vos risques et périls.

Ceux qui ont regardé le dernier épisode de Game of Thrones n’ont évidemment pas manqué le sérieux coup de colère de Daenerys. Dany s’est en effet illustrée en brûlant toute la ville de Port-Réal. Un comportement digne d’une maniaque génocidaire. Problème, aux États-Unis, plus de 3 500 nouveaux parents ont prénommé leur fille Daenerys, ou Khaleesi.

À la base, ça partait d’une bonne intention. Dans le monde fantastique de George R.R. Martin, Daenerys Targaryen est une princesse exilée qui aspire à récupérer “correctement” son trône usurpé. Autrement dit, en se détachant du mode opératoire de son père, qui n’hésitait pas à brûler femmes et enfants. Tout au long de sa quête, Daenerys libère ainsi des esclaves, punit leurs maîtres et donne même naissance (en quelque sorte) à trois magnifiques dragons. Sur le papier, le personnage est inspirant, véritable symbole de force et réussite féminine. Et ça, des milliers de parents aux États-Unis l’ont bien compris.

Les données de la Social Security Administration montrent en effet que depuis la première diffusion de Game of Thrones par HBO en 2011, au moins 3 500 jeunes filles américaines ont été nommées Daenerys ou Khaleesi. Il y a bien sûr des dérives orthographiques. Certaines sont baptisées “Kaleesi” et d’autres “Danerys”, par exemple. Mais le principe est le même : identifier sa fille à une véritable héroïne. Seulement voilà. Dany a pété les plombs.

game of thrones
Game of Thrones : quand Dany pète les plombs. Crédits : HBO

Burn them all

Dans le dernier épisode – et malgré le retentissement des cloches signalant l’arrêt de la partie et la capitulation de Cersei – la Khaleesi s’emporte. Trahie, endeuillée, toute la rage accumulée et contenue en elle depuis toutes ces années se retrouve expulsée. Daenerys chevauche son dragon et brûle toute la ville, femmes et enfants avec. Elle devient ainsi le genre de tyran qu’elle était auparavant vouée à renverser. Il est alors possible que certains parents, après cet épisode mythique, aient eu la tête qui tourne un peu.

L’épisode révèle ainsi les dangers de s’identifier à des personnages de fiction dont les arcs narratifs n’ont pas encore été achevés.

Notons que Daenerys n’est pas le seul prénom de plus en plus attribué aux nouveaux nés et inspiré de la série. Les “Arya” se comptent aussi par milliers. Viennent ensuite les Yara, Lyanna, Shae, Renly, ou encore les Tyrion, Brienne, Jorah, Sansa, Catelyn, Oberyn, et Nymeria.

Source

Articles liés :

Comment survivre dans Game of Thrones ?

Des chercheurs ont simulé le climat de Game of Thrones

Le mur de glace de Game of Thrones pourrait-il exister dans la réalité ?