Cette galaxie fut le théâtre d’un événement extraordinaire

UGC 5189A supernova
Cette image du télescope spatial Hubble de la NASA représente la petite galaxie connue sous le nom d'UGC 5189A. Cette galaxie par ailleurs banale a été le site d'une supernova extraordinairement lumineuse en 2010. Crédits : ESA/Hubble & NASA, A. Filippenko

En 2010, une supernova remarquable baptisée SN 2010jl avait illuminé une petite galaxie appelée UGC 5189A située à environ 150 millions d’années-lumière de la Terre. Durant trois années, cet événement exceptionnellement lumineux a en effet libéré plus de 2,5 milliards de fois l’énergie de notre Soleil dans la seule lumière visible.

La supernova : une explosion stellaire

Les supernovae, des explosions stellaires spectaculaires, représentent l’un des phénomènes les plus énergétiques de l’Univers. Ces événements marquent la fin tumultueuse de la vie d’une étoile massive. Dans le détail, une étoile massive qui épuise son combustible nucléaire ne peut plus maintenir l’équilibre entre la force gravitationnelle qui tire vers l’intérieur et la pression générée par les réactions nucléaires qui poussent vers l’extérieur. Sous l’influence de la gravité, l’étoile s’effondre de manière spectaculaire, et essuie des températures et des pressions incroyablement élevées.

Dans ce chaos, le noyau de l’étoile peut soit former une étoile à neutrons dense, soit devenir un trou noir. Cela dépend de la masse initiale de l’étoile. Quoi qu’il en soit, ce processus libère une quantité astronomique d’énergie et provoque une explosion visible depuis la Terre sous la forme d’une supernova.

Les supernovae sont cruciales pour l’Univers, car elles dispersent des éléments lourds, forgés au cœur des étoiles, dans l’espace. Ces éléments sont les blocs de construction des planètes, des étoiles et même de la vie telle que nous la connaissons. De plus, les ondes de choc générées par les supernovae peuvent déclencher la formation de nouvelles étoiles.

supernova SN 2010jl UGC 5189A
Crédits : ESO / M. Kornmesser

Un événement exceptionnel

Parmi les supernovae, SN 2010jl, survenue en 2010 dans la galaxie UGC 5189A, se distingue par son comportement particulier. Pour rappel, la puissance d’une supernova est souvent mesurée par la quantité d’énergie qu’elle libère pendant son explosion. Dans le cas de SN 2010jl, elle a émis plus de 2,5 milliards de fois l’énergie de notre Soleil pendant une période de trois ans, ce qui la place parmi les supernovae les plus lumineuses jamais enregistrées.

SN 2010jl avait alors été classée comme une supernova de type IIn, caractérisée par des interactions fortes avec son environnement circumstellaire dense. Lorsque l’onde de choc de la supernova s’est propagée à travers ce matériau dense, les interactions intenses entre molécules ont alors généré une luminosité accrue.

Même après que les supernovae aient atteint des niveaux non observables, il reste intéressant d’étudier les environnements dans lesquels elles se sont produites. Le télescope Hubble a notamment braqué son oeil sur UGC 5189A à plusieurs reprises depuis 2010, comme en témoigne l’image d’en-tête. Ces événements peuvent en effet se produire pour diverses raisons et comprendre les environnements dans lesquels elles se produisent contribue à améliorer notre compréhension des conditions qui les ont déclenchées. Les études de suivi améliorent également notre compréhension des conséquences immédiates de tels événements.