in ,

La future base lunaire sera imprimée en 3D grâce à la poussière de Lune

Crédits : Capture vidéo

Le projet de base lunaire de l’Agence Spatiale Européenne (ESA) débuté en 2013 avance à grands pas. Elle nous présente une nouvelle vidéo du processus de construction des habitacles réalisés en impression 3D à partir de poussière de Lune.

Coloniser la Lune, un rêve pour l’Homme qui pourrait bientôt se concrétiser. Dirigé par l’Agence Spatiale Européenne (ESA), associée au cabinet d’architecture Foster + Partners, le projet prévoit de construire des habitats lunaires en utilisant les techniques d’impression 3D, le tout alimenté par la poussière de Lune, forcément !

La structure, sous la forme de dôme, sera déposée puis gonflée pour déployer un igloo qui servira de support de base. De part et d’autre de ce dôme seront installés plusieurs robots d’impression 3D capables de réaliser en surface une enveloppe à cellules fermées constituée de sol lunaire. Le but de cette couche est de protéger efficacement contre les radiations solaires, les impacts de météorites et les grandes fluctuations de température.

Les chercheurs ont évalué à trois mois le temps qu’il faudrait pour construire chaque structure. Cependant, ils s’attellent à accélérer le processus : « Notre imprimante actuelle permet de construire environ 2 m par heure, la prochaine génération devrait permettre d’atteindre 3,5 m par heure et permettra de construire un bâtiment entier en une semaine », indique Xavier De Kestelier, spécialiste en modélisation de Foster + Partners.

La base devrait être fonctionnelle d’ici une quarantaine d’années.