in

La fusée Neutron s’ouvrira « comme une fleur » dans l’espace

Crédits : Rocket Lab

Peter Beck, le PDG de Rocket Lab, a récemment dévoilé les détails de conception du nouveau lanceur à portance moyenne de la société, la fusée Neutron, lors d’un briefing vidéo. La fusée pourra transporter jusqu’à huit tonnes métriques de charges utiles en orbite. Le véhicule proposera également un premier étage entièrement réutilisable.

Depuis plusieurs années, SpaceX révolutionne le secteur de l’aérospatial en minimisant les prix des mises en orbite grâce à la réutilisation de ses boosters. D’autres sociétés s’essayent depuis à développer des approches similaires, dont Rocket Lab, fondée en 2006.

Rocket Lab est aujourd’hui spécialisée dans l’envoi de petites charges utiles grâce à sa fusée Electron, mais elle est en train d’évoluer. En mars dernier, la société nous a en effet présenté sa nouvelle classe de fusée plus puissante en développement. Il y a quelques jours, Peter Beck, le patron de la société, a révélé de nouveaux détails sur ce prochain véhicule.

Neutron sera composé de deux étages. Le premier comportera un carénage à quatre pales qui s’ouvriront en orbite comme une fleur pour libérer le second étage portant la charge utile. L’ensemble du premier étage, carénage compris, est conçu pour être entièrement réutilisable. Selon Peter Beck, il devrait également permettre une relance quasi immédiate. A priori, le véhicule reviendra directement sur le site de lancement, et non « sur des barges coûteuses au milieu de l’océan« . Beck fait ici référence aux Falcon 9 de SpaceX. Le second étage ne sera en revanche pas réutilisable.

neutron rocket lab
Vue d’artiste de la fusée Neutron de Rocket Lab. Crédits : Rocket Lab

Un nouveau moteur nommé Archimède

Imprimé en 3D en fibre de carbone, le lanceur Neutron comportera également un nouveau moteur appelé Archimède. Celui-ci brûlera du méthane et de l’oxygène liquide, l’une des combinaisons de carburant de fusée les plus durables disponibles. Sept de ces moteurs propulseront le premier étage, fournissant chacun un méganewton de poussée. Le second étage reposera quant à lui sur un seul moteur Archimède optimisé pour le vide.

La combinaison de fibre de carbone ultralégère permettra de réduire le poids de la fusée. Cela signifie que les moteurs Archimède n’auront « pas besoin des performances et de la complexité immenses généralement associées aux plus grandes fusées et à leurs systèmes de propulsion« , souligne Rocket Lab dans un communiqué. « En développant un moteur simple avec des exigences de performances modestes, le calendrier de développement et de test peut être considérablement accéléré« .

Enfin côté mensurations, la fusée Neutron mesurera quarante mètres de haut avec une base de sept mètres de diamètre. Chaque booster devrait peser un peu moins de 500 tonnes métriques au lancement.

Le lanceur pourra transporter jusqu’à huit tonnes métriques de charges utiles en orbite. À terme, cette fusée pourra répondre à la demande accrue des opérateurs prévoyant de lancer de grandes constellations de satellites. Elle pourra également fournir des services de réapprovisionnement vers la Station Spatiale internationale (ISS). À terme, il est également prévu de soutenir des vols habités. Son premier lancement est prévu en 2024.