in

Fumeur passif de cannabis : quels dangers ?

tabagisme passif amis cigarette fumer cannabis
©GuruXOOX/iStock

Les études scientifiques sont unanimes : le tabagisme passif serait aussi mauvais pour la santé que le fait de fumer. Qu’en est-il de la fumée secondaire du cannabis ? Les risques sont-ils les mêmes ?

Qu’est-ce que le tabagisme passif ?

Le tabagisme passif intervient lorsqu’une personne non-fumeur inhale la fumée (dite « secondaire ») libérée par les personnes qui fument à proximité. Cette consommation de tabac ou de cannabis involontaire peut avoir des conséquences néfastes sur la santé des individus exposés, même s’ils ne fument pas eux-mêmes.

Notons que de nombreuses études scientifiques ont démontré que l’inhalation de fumée de cannabis par un sujet passif est décelable par un test salivaire et THCP, sanguin ou urinaire. Ces tests sont d’ailleurs couramment utilisés par les forces de l’ordre.

Différents type de fumées

Il existe trois types de fumées qui contribuent au tabagisme passif :

  • La fumée principale : inhalée directement par le fumeur.
  • La fumée secondaire : émise dans l’air par la combustion du tabac et inhalée par les personnes présentes dans l’environnement.
  • La fumée tertiaire : constituée de composés chimiques se déposant sur différentes surfaces intérieures ou sur la peau et les cheveux (mobilier, tapis, rideaux, murs, sols, animaux, individus, etc.)

Le tabagisme passif touche aussi bien les espaces publics que les lieux de travail, l’intérieur des logements ou des véhicules. Du fait des composants toxiques de la fumée de cigarette (monoxyde de carbone, particules fines, métaux lourds ou agents cancérigènes) les fumeurs passifs, aussi bien de tabac que de cannabis, peuvent souffrir, à force d’exposition, de maladies respiratoires ou cardiovasculaires, de cancers et autres troubles sanitaires. Et ce, d’autant plus chez les enfants et adolescents ayant des problèmes de santé déjà existants.

tabagisme passif enfant fumée cigarette voiture
©Zabavna/iStock

Quels sont les dangers du tabagisme passif associé à la consommation de cannabis ?

Le tabagisme passif, qu’il s’agisse de cannabis ou de tabac, expose les non-fumeurs à des risques pour leur santé. Bien que les recherches sur le tabagisme passif associé au cannabis soient bien plus limitées que les études sur la consommation passive de tabac, les préoccupations restent principalement les mêmes.

Voici quelques-uns des dangers potentiels du tabagisme passif associé à la consommation de cannabis :

Inhalation de fumée

Les personnes exposées au cannabis de façon passive inhalent les mêmes substances chimiques nocives que les fumeurs, notamment du monoxyde de carbone, des goudrons et autres composants irritants pour les poumons.

fumée tabagisme passif fumée cannabis amis canapé
©Inside Creative House/iStock

Effets sur le système respiratoire

La fumée de cannabis contient des particules fines et des irritants qui peuvent causer des problèmes respiratoires comme la toux, la congestion pulmonaire ou encore l’irritation des voies respiratoires.

Effets psychologiques

L’inhalation involontaire de THC (tétrahydrocannabinol), principal composant psychoactif du cannabis, peut entraîner des effets psychologiques indésirables chez les non-fumeurs, tels que des changements d’humeur, de la somnolence ou encore des altérations temporaires de la perception.

Effets sur la santé cardiaque

Comme c’est le cas pour le tabac, la fumée associée à la consommation de cannabis peut présenter des effets négatifs sur le système cardiovasculaire, notamment une augmentation temporaire de la fréquence cardiaque et de la pression artérielle.

Exposition aux produits chimiques

La fumée de cannabis contient elle aussi des substances chimiques, dont certaines s’avèrent cancérigènes. Une exposition prolongée à ces composants nocifs est susceptible d’augmenter le risque de développer des problèmes de santé, notamment des maladies cardiovasculaires et respiratoires, ainsi que des cancers.

amis soirée jeunes fête fumer musique marijuana cannabis
©Inside Creative House/iStock

Notons que les recherches sur les effets du tabagisme passif de cannabis sont relativement récentes, et de nouvelles informations peuvent émerger à tout instant. De manière générale, il est vivement recommandé de réduire ou d’éviter l’exposition à la fumée de cannabis pour préserver sa santé, comme c’est également le cas pour le tabac.