in

La France vue par ses voisins européens à travers les recherches sur Google

La majorité des pays ont cette image du français, béret sur la tête et baguette à la main. L’éternel cliché pour les journalistes et les clichés ont vraiment la vie dure ! Symbole de l’amour et de la romance, la ville de Paris est si romantisée au Japon que certains touristes japonais souffrent du « syndrome de Paris » une fois sur le sol français. Alors qu’en est-il de ses voisins européens ?

Des dizaines d’infographies existent, particulièrement sur l’ensemble des pays européens et leurs voisins. Les questions sont assez générales comme leur pays favori, celui qui a l’accent le plus ridicule ou encore avec le meilleur sex-appeal ! On se demande alors de quelle façon sont choisies ces problématiques. Est-ce qu’il s’agit des questions les plus souvent posées d’un échantillon de personnes précis ?

Il est alors possible de se baser sur les requêtes les plus recherchées grâce au moteur de recherche Google ! Vous connaissez tous la saisie semi-automatique, non ? Il vous suffit de taper un mot pour que Google vous propose des termes basés sur les recherches les plus fréquentes. Le site e-commerce ShopAlike s’est alors appuyé sur cet outil pour réaliser sa propre carte interactive sur ce que pensent les internautes européens de la France.

Sur le GIF animé ci-dessous, on peut alors remarquer que leurs recherches sont assez surprenantes ! L’hygiène des Français est mise en avant par la Hongrie et l’Espagne. Ils sont aussi perçus comme arrogants, une mauvaise réputation connue par ses voisins européens et certains ajoutent aussi leur grossièreté et leur niveau en anglais assez médiocre. Mais il y a bien un point positif parmi toutes ses requêtes : la plupart des pays sont envieux du tour de taille des Françaises !

Si vous êtes curieux de connaître toutes les autres requêtes, n’hésitez pas à jeter un coup d’œil à la carte interactive ! À noter que seuls les pays européens avec un volume de recherche important ont été pris en compte.

Source

Avatar

Rédigé par Raphaël Rezvanpour