in

Quand France Telecom voulait interdire Internet en France pour développer son propre système

Crédits : wynpnt / Pixabay

Difficile en 2015 d’imaginer à quoi aurait pu ressembler une vie sans Internet tant il est devenu banal et s’est installé en point central de tous les domaines. Mais Internet n’est pas si vieux et son arrivée en France n’était pas forcément bien vue, notamment chez Orange, anciennement France Telecom.

France Telecom voulait interdire Internet en France pour pouvoir mettre en place son propre système appelé Internet 2. C’est le site Tom’ s Hardware qui nous l’apprend en publiant un extrait vidéo d’un documentaire réalisé pour la chaîne Arte intitulé « France Télécom vs. Internet – Une contre-histoire des Internet ».

Cette information vient faire suite à la décision récente de l’ARCEP (Autorité de régulation des communications électroniques et des postes) en faveur de Free, empêchant Orange de surfacturer le déploiement de la 4G en France, ainsi que son rapport sur le déploiement du très haut débit en France annonçant 3,6 millions d’abonnés. Une information sous forme d’un extrait tiré d’un documentaire réalisé pour Arte, dans lequel on entend Jean Guisnel, auteur d’un des premiers livres sur Internet, Guerre dans le cyberespace.

Nous sommes en 1995 et le web grand public est sur le point de faire son entrée en France. C’est alors qu’un ancien dirigeant de France Telecom lui a affirmé que l’opérateur voulait interdire Internet en France par une politique tarifaire très exagérée, un souhait qui lui a été confirmé par un membre du gouvernement. En effet, à cette époque, France Télécom avait réalisé des investissements et souhaitait conserver le monopole technologique dans le domaine (l’après-Minitel), ce qui résultait bien évidemment par un refus d’utiliser les protocoles américains pour mettre en place son propre système, baptisé Internet 2.

Source : tomshardware

Avatar

Rédigé par David Louvet-Rossi