Quand les fourmis se mettent à tourner en rond jusqu’à la mort

Capture vidéo

Voici un bien étrange phénomène qui pousse des milliers de fourmis à former un cercle, et à tourner indéfiniment jusqu’à la mort.

Les fourmis sont des insectes fascinants. Elles sont organisées, de vraies guerrières ne mourront jamais en cas de chute libre, et certaines vivent jusqu’à 20 ans. Étonnantes ces fourmis. Mais bien étranges parfois. En témoigne ce phénomène, encore mal connu et récemment étudié (1944) par Théodore Schneirla, scientifique américain spécialisé dans le comportement animal, au cours duquel des centaines ou milliers de fourmis ayant perdu la trace de leur essaim se mettent ensemble à tourner en rond jusqu’à mourir d’épuisement.

Pour se repérer, les fourmis sécrètent des phéromones au sol. Un peu comme un jeu de piste. Le principe consiste alors à suivre l’odeur de celle qui la précède. Cette organisation fonctionne, jusqu’à ce que l’une d’entre elles perde la trace de l’essaim principal. C’est alors que tout s’effondre.

https://www.youtube.com/watch?v=UbiKeNgh-hY

Complètement désorientée, la première fourmi se met à tourner en rond, à la manière d’un chat qui attraperait sa queue. Le reste n’est qu’un effet domino. D’autres fourmis emboîtent alors le pas, jusqu’à la formation d’une sorte de vortex. Une véritable spirale de la mort parfois composée de centaines voire de milliers de fourmis « perdues » qui se suivent en cercle jusqu’à l’épuisement.

Pour information, l’une des plus grandes spirales de la mort jamais observées mesurait 365 mètres de circonférence. Un vrai massacre.